Gaza : Blessé par balles à la tête, un Palestinien tombe en martyr

27-04-2018 aa.com.tr 2 min #140661

AA / Gaza (Territoires palestiniens)/ Mohamed Majed

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé qu'un palestinien grièvement touché à la tête par des balles de l'armée israélienne dans l'est de la Bande de Gaza, a succombé à ses blessures.

Le ministère a indiqué dans un communiqué dont Anadolu a eu copie qu'un jeune palestinien, non-identifié, a été grièvement touché par une balle à la tête, avant qu'il ne succombe à ses blessures dans un hôpital.

Plutôt dans la journée, le porte-parole du ministère précité, Ashraf al-Qodra, a indiqué que "168 Palestiniens dont 11 secouristes et journalistes ont été atteints de blessures de divers degrés et d'asphyxie en raison de l'inhalation du gaz lacrymogène".

Le communiqué a précisé que 96 Palestiniens ont souffert de suffocation en raison du gaz lacrymogène, 45 autres ont été blessés par des balles réelles, 12 par des éclats d'obus, 9 par des balles en caoutchouc.

Parmi les blessés, figurent 12 enfants et 9 femmes, a ajouté le communiqué du ministère palestinien de la Santé.

Des centaines de Palestiniens ont afflué, depuis vendredi matin, vers les tentes érigées le long de la frontière séparant l'est de la Bande de Gaza d'Israël pour participer au "Vendredi de la jeunesse révoltée" qui s'inscrit dans le cadre des activités de la "Marche du Grand retour".

Pour le vingt-neuvième (29) jour d'affilée, des milliers de Palestiniens se rassemblent à proximité de la barrière de sécurité séparant la Bande de Gaza d'Israël dans le cadre de la "Marche du Grand retour". Pacifique, l'événement vise à rompre le siège imposé à la Bande de Gaza depuis plus de 10 ans et à revendiquer le droit des Palestiniens au retour.

Cinq tentes avaient été érigées, depuis vendredi 30 mars, à 650 mètres de la barrière de sécurité séparant la Bande de Gaza d'Israël.

Les activités de la "Marche du Grand retour" devraient connaître leur apogée à la date du 15 mai, laquelle commémore le 70eme anniversaire de la Nakba [Exode palestinien de 1948].

Depuis vendredi 30 mars, l'armée israélienne a tué, de sang froid, 43 Palestiniens dont deux journalistes et blessé plus de 5000 autres, parmi ceux qui participaient à l'événement.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire
 Se réfère à :