Le mépris chinois : Frappe téméraire sur la Syrie, un acte éhonté

16-04-2018 histoireetsociete.wordpress.com 4 min #140208

 globaltimes.cn

Source: Global Times Publié: 2018/4/15 22:23:40. Global Times est un périodique en ligne, en anglais, au statut semi officiel du gouvernement chinois. C'est un texte admirable de lucidité et de dignité, vous remarquerez le mépris chinois qui ne cite que les Etats-Unis et jamais les deux comparses. Macron qui croyait pouvoir après cet exploit ignoble et dérisoire acquérir une stature internationale appréciera et nous Français avec(note et traduction de Danielle Bleitrach)

Après que les forces américaines, britanniques et françaises aient lancé plus de 100 missiles en Syrie, Washington a rapidement déclaré être satisfait de l'efficacité de la frappe. Le président américain Donald Trump a tweeté « Mission Accomplie! » N'Y aura-t-il plus d'actions militaires en Syrie?

Les Etats-Unis ont dit que cela dépendra du fait que le régime de Bachar al-Assad n'utilise plus d'armes chimiques à l'avenir.

En fonction des signaux de Washington, la plupart des observateurs estiment que cette série de frappes contre la Syrie par les États-Unis et ses alliés a pris fin.
Elles n'ont pas réellement affaibli les forces gouvernementales syriennes ni atteint la présence militaire russe en Syrie, mais ils ont transmis un avertissement selon lequel Trump osait frapper.

Quant à ce que Trump veut en Syrie, beaucoup de gens sont dubitatifs. Veut-il vraiment empêcher les forces gouvernementales syriennes d'utiliser des armes chimiques?

Dans ce cas, c'est simple, car il n'y a nul besoin que les forces gouvernementales du pays, qui contrôlent déjà la situation sur le champ de bataille syrien, utilisent des armes chimiques.

L'utilisation d'armes chimiques n'attirerait que la condamnation et les attaques du monde extérieur. Par conséquent, le gouvernement d'Assad énonce une raison suffisante, quand il prétend ne pas utiliser des armes chimiques.

Est-ce que Trump essayait de renverser les rôles sur le champ de bataille syrien, où les forces gouvernementales remportent des victoires alors que les forces de l'opposition sont réduites ? 100 missiles sont loin d'être suffisants.

Washington essayait-il d'humilier la Russie? Sans doute a-t-il embarrassé Moscou, mais la frappe a évité la région où les troupes russes sont stationnées et les Etats-Unis ont émis un signal qui a interrompu la frappe immédiatement après.

Apparemment, Washington s'est retenu pour ne pas pousser le Kremlin dans ses retranchements et intensifier le conflit.

Peut-être que Trump et son équipe, eux-mêmes n'ont aucune idée de ce qu'ils veulent faire en Syrie.

Ils pourraient vouloir montrer la puissance des États-Unis et de l'Occident, envoyer un avertissement à leurs adversaires potentiels et renforcer l'unité de l'Occident.

Washington peut penser que ce n'est pas un problème de frapper la Syrie.

Mais les Etats-Unis ont sous-estimé sévèrement les conséquences négatives de leur action militaire imprudente.

Cela stimulera inévitablement la haine et fera croire à beaucoup de pays et de forces que le moyen ultime de résoudre les conflits et les différends ne peut être que l'usage de la force.

On peut prévoir que la frappe militaire sur la Syrie aura un impact négatif sur les pourparlers à venir entre les deux Corées et le sommet Trump-Kim.

L'une des principales caractéristiques de la diplomatie de l'administration Trump est la volonté et l'impudence, comme si les États-Unis tout-puissants avaient le droit de tout faire.

Cependant, plus un pays est fort, plus il a la responsabilité de maintenir la paix et l'ordre dans le monde.

Les actions militaires des États-Unis et de leurs alliés ont violé le cadre des Nations Unies et violé le fondement des relations internationales modernes.

Si la volonté de Washington et de l'Occident représente la volonté de toute l'humanité et qu'ils peuvent punir qui ils veulent, pourquoi avons-nous besoin de l'ONU ou du droit international?

Sans l'autorisation de l'ONU, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France se sont comportés comme des voleurs.

Peu importent les excuses qu'ils se trouvent pour eux-mêmes, ils ne peuvent pas changer le fait qu'ils lynchent la Syrie sans preuve.

Il est inquiétant que les Etats-Unis puissent attaquer la Syrie avec toujours plus de missiles quand ça leur prend, en jetant encore plus de sel sur une blessure ouverte d'un pays.

Publié dans: EDITORIA

Publié dans:  EDITORIAL

 histoireetsociete.wordpress.com

 Ajouter un commentaire
 Se réfère à :