Lorsque le mensonge règne en maître, la démocratie cesse d'exister

15-04-2018 mondialisation.ca 4 min #140191

Ce matin, 14 avril 2018, les peuples du monde se sont réveillés avec cette grande nouvelle des bombardements de la Syrie de la part des forces armées des États-Unis, de la France et de l'Angleterre.

Les peuples de l'Occident, bien désinformés par leurs médias officiels, y ont vu une juste réponse pour punir le gouvernement de Bachar al Assad d'avoir utilisé des armes chimiques contre sa propre population. Une leçon bien méritée de la part d'un gouvernement dictatorial et criminel. Personne ne s'est posé la question de savoir quel intérêt pouvait-il avoir à agir ainsi au moment où ses troupes prennent le dessus sur les terroristes.

Les peuples pour qui la presse officielle de l'Occident n'a plus aucune crédibilité, y ont plutôt vu une opération visant à détruire toutes les traces du montage d'une vidéo, réalisée dans un hôpital de Ghouta, mettant en scène des soi-disant agents du régime syrien, arrosant de produits, soi-disant chimiques, des civils enfants, adultes, invités à crier « qu'ils étaient victimes d'une attaque chimique.».  Cette vidéo existe vraiment et deux témoins, se reconnaissant sur la vidéo, en ont raconté l'histoire. Je vous invite à lire  cet article ainsi que les liens qui y sont inscrits.

Les attaques de la coalition occidentale se réalisent au moment où les  experts internationaux de l'Organisation contre l'usage des armes chimiques s'apprêtaient à débarquer en Syrie pour y voir plus clair tant sur les armes chimiques supposément utilisées, que sur ceux qui en seraient les responsables.

« Pour éclairer ce qui s'est réellement passé à Douma, les dix experts envoyés par l'OIAC vont recueillir des témoignages et prélever des échantillons du sang des victimes sur les lieux de l'attaque.

Les échantillons vont apporter plus de clarté et peut-être même des pistes qui mènerontaux coupables. Les résultats finaux devraient arriver d'ici trois à quatre semaines, selon l'OIAC. »

La coalition occidentale n'a pas jugé bon d'attendre les résultats de cette enquête pas plus que l'autorisation du Conseil de sécurité des Nations Unies, pour agir unilatéralement. Les peuples de l'Occident, qui applaudissent les actions criminelles de leurs dirigeants et qui font fi du droit international, ne peuvent être que le produit d'une manipulation et désinformation qui en font des « moutons » entièrement soumis à leur maître, le mensonge.
 blogger.com De pareils évènements ne sont pas sans nous rappeler cet autre grand mensonge qui a conduit les peuples de l'Occident à appuyer une guerre qui aura fait plus de trois millions de morts et d'autant de blessés en Irak. Les recherches sur les faits se font après que les décisions soient prises à leur sujet et non l'inverse. Tout devient alors une question de maquillage. Rien n'a changé à ce chapitre. Les journalistes, les metteurs en scène y jouent un rôle de premier plan. Ils sont payés pour dire et exécuter ce que le patron exigen d'eux.

 Ici, une confession à relire, celle de Colin Powell dont le mensonge s'est imposé au plus crédible de l'Administration Bush.

Oscar Fortin

La source originale de cet article est  Humanisme
Copyright ©  Oscar Fortin,  Humanisme, 2018

 mondialisation.ca

 Ajouter un commentaire