Cjpmo décrie le silence canadien sur le massacre de Gaza par Israël

10-04-2018 mondialisation.ca 3 min #139963

Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) condamne le silence du gouvernement canadien sur le massacre perpétré à Gaza par Israël. Depuis le 30 mars, les Palestinien-ne-s ont organisé une série de manifestations pacifiques à la frontière entre Gaza et Israël pour réclamer le droit de retour sur leurs terres d'origine. L'armée israélienne a réagi en ciblant illégalement les civils palestiniens. Après plus d'une semaine de manifestations, 27 Palestinien-ne-s ont été tué-e-s et plus d'un millier blessé-e-s par les tireurs d'élite israéliens.

« Amnesty International et d'autres organisations de droits humains ont critiqué la réponse brutale et disproportionnée d'Israël » a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO. « Condamner la tuerie de milliers de civils par les forces armées israéliennes devrait aller de soi », poursuit Woodley. CJPMO souligne que la tuerie de civils palestiniens par Israël viole également la quatrième Convention de Genève, qui interdit de cibler la population civile. En tant que signataire de la Convention, le Canada s'est engagé à respecter ses principes.

Amnesty International a déclaré qu'« en tant que puissante occupante, Israël doit respecter le droit des Palestiniens de manifester pacifiquement et de s'exprimer librement. [...] En aucun cas la force meurtrière ne doit être utilisée contre des manifestants pacifiques ». La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a condamné la violence à Gaza, rappelant au monde que « les violences perpétrées contre des civils dans une situation comme celle qui prévaut à Gaza pourraient constituer des crimes visés au Statut de Rome de la Cour pénale internationale ». L'UE et l'ONU ont exigé une enquête « indépendante » et « transparente » sur ces violences.

Cela fait douze ans que les Palestinien-ne-s de Gaza vivent paralysés par le blocus orchestré par Israël depuis l'élection du Hamas en 2006. Les manifestations des dernières semaines ont tenté d'attirer l'attention sur un territoire assiégé et sur les citoyen-ne-s qui l'habitent. Le territoire de Gaza fait environ la taille de l'Ile de Montréal et Israël contrôle étroitement toutes les entrées et sorties. Israël retient même ceux et celles qui nécessitent des soins médicaux d'urgence, ou qui obtiennent des bourses pour étudier à l'étranger. Israël bloque ou obstrue également le flux d'approvisionnement destiné à la population civile de Gaza, incluant beaucoup de matériel de construction comme du bois, du béton et des barres d'acier.

Montréal, le 10 avril 2018

###

Pour plus d'informations, veuillez communiquer avec :
Miranda Gallo
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient
Téléphone: 438-380-5410
Courriel CJPMO - Site Web CJPMO

La source originale de cet article est Communiqué du CJPMO
Copyright © CJPMO, Communiqué du CJPMO, 2018

mondialisation.ca

 Commenter

Se réfère à :