060621

définition de la démence

Le champs de la démence se caractérise par l'apathie, l'atonie,
l'inutilité et l'inéficience du dialogue.
ça s'accompagne par la notion de non existence chez le sujet,
l'abandon de soi, le mutisme ; ça prend forme d'une déstructuration
de la pensée.

- pour la stimuler il faut plonger "le sujet" dans les états qui en
découlent normalement.
Ses premières manifestations sont dans le cadre de l'intrication
psyché-soma, le rabattement de la psyché vers le soma.
Après, les états primitifs peuvent à tout moment resurgir brutalement.
caractères : discours décousu, mots pris au pied de la lettre,
troubles de l'identité.
Parler penser écrire, "la production noble", tout ce qui "sort"
contient "quelque chose de lui".

- son absence est caractéristique de la démence.
Ce sera à partir de là qu'on pourra opérer une guérison, en opérant
une reliaison du sujet avec sa production.
"retrouver le sujet" consiste alors à lui faire prendre conscience de
lui-même par ce travail - il faut le faire parler - et entraîne aussi
la déprime de ces équipes thérapeutiques.

--
ok maintenant ma théorie : un groupe social se comporte comme un cerveau