Le Rail, un mode de transport indispensable, un projet d'avenir pour notre pays ! Rapport De La Fédération Cgt Des Cheminots

19-03-2018 71 articles histoireetsociete.wordpress.com 6 min #139094

sur l'avenir du Service Public ferroviaire et contre le statu quo libéral.

Samedi 17 mars 2018, popularité : 82%
 Lutter, Unir...
 pdf

Le rapport de la fédération CGT des cheminots sur l'avenir du service public ferroviaire est à faire connaitre largement. Il montre à quel point la situation réelle du rail, son rôle essentiel dans la réponse aux besoins de mobilité est le dernier souci du gouvernements et des médias qui organisent la bataille contre la SNCF.

Il décrit la situation actuelle, les politiques suivies depuis des décennies par les gouvernements successifs et leur conséquences sur l'affaiblissement du service public, et présente des propositions alternatives sérieuses, financées, affirmant une grande ambition pour une place renouvelée du rail dans les transports, élément qui devrait être essentiel de toute politique nationale d'aménagement du territoire, mais aussi des politiques climats et énergie si souvent mis en avant médiatiquement et pourtant totalement oubliées par ces mêmes médias au sujet du rail.

L'analyse des « partenariats public-privés » appliqués à la SNCF pour la ligne TGV Tours-Bordeaux est un exemple illustratif des conséquences des politiques actuelles...

Nous serons tous avec les cheminots le 22 Mars dans la rue... Le printemps se prépare !

SOMMAIRE

CONSTAT
Le Rail, un mode de transport indispensable
Garantir le droit au transport pour tous
Relever concrètement les défis environnementaux
Le rail est un mode de transport économique
Une autre conception de l'aménagement du territoire doit émerger
Le rail est un atout pour de nouvelles ambitions industrielles
Les concours publics et les autres modes de transport
Le Service Public, cible du libéralisme
En Europe
Les effets de la libéralisation des services publics
Spécificités et pertinence du mode ferroviaire
L'efficacité de l'entreprise publique
L'expérimentation douloureuse des transferts au privé
Un modèle social au service de l'intêret général
La logique actuelle du Groupe SNCF
La concurrence en Europe, mythes et réalités
Complémentarités et solidarité vs concurrence et démantelement
Une gestion cloisonnée de l'entreprise pour mieux la privatiser à terme
La branche ferroviaire : le contre exemple du fret
PROPOSITIONS CGT
Le Service Public SNCF au coeur d'un projet de société
Pour un service public du fret ferroviaire
Situation du transport public SNCF de voyageurs
Tarification du transport Voyageurs
Leviers pour la conquête et le développement du Service Public SNCF
Renforcer le pouvoir d'intervention des usagers, des cheminots, de la représentation nationale et des AOT tout en maintenant la cohérence nationale du système.
Le financement du système ferroviaire
L'Etat doit prendre ses responsabilités
Transformer la dette du système ferroviaire en dette publique
Nationaliser les autoroutes
La CGT propose de nouvelles modalités de financement
Fléchage de la TICPE pour le financement des infrastructures
Créer un Versement Transport additionnel pour les Régions
Stopper les Partenariats Public-Privé (PPP) qui ne servent que l'intérêt de groupes du BTP (Vinci, Bouygues, Eiffage)
La création d'un pôle financier public participant au financement des infrastructures
ferroviaires
De nouvelles normes sociales, environnementales et de sécurité pour l'ensemble du secteur des transports
Coopération avec les autres services publics
La CGT propose une autre réforme : la voie du service public SNCF
Améliorer la production
Développer le service public SNCF

Contre le rapport Spinetta, le rapport des cheminots...

RAPPORT DE LA FÉDÉRATION CGT DES CHEMINOTS
sur l'avenir du Service Public ferroviaire et contre le statu quo libéral.

 SNCF : C'est le public qui finance et qui prend des risques et ce sont des actionnaires privés qui toucheront les dividendes

Elle n'est pas belle la vie des gros actionnaires ! Tout cela est possible grâce aux partenariats publics et privés (PPP). Déjà la CGT, dans son document rendu public le 20 février détaillant une analyse critique du rapport Spinetta. Comme le dit le groupe PPP d'Attac, la CGT « feint de s'étonner que ce rapport ne contienne aucune étude sur le surcoût des PPP ».

On a connu les scandales des PPP en matière hospitalière, voilà maintenant un nouveau scandale dans le ferroviaire.
Lisea, filiale de Vinci, n'a financé qu'une partie de l'investissement de la ligne LGV (ligne à grande vitesse) Tours-Bordeaux mais touchera l'entièreté des recettes sous forme de péages payés par la SNCF pendant 44 ans. Elle n'est pas belle la vie !
Le groupe PPP d'Attac montre que sur un montant d'investissement de 7,6 milliards, Lisea ne mobilise que 772 millions de fonds propres, fait un emprunt bancaire de 1,63 milliards mais avec la garantie de la SNCF et de l'État, prévoit de payer 1,2 milliards de frais financiers ce qui permet à Vinci et Réseau ferré de France (RFF) de déclarer qu'il finance presque la moitié de l'investissement.

Donc pour permettre aux actionnaires privés de Lisea-Vinci d'avoir une rentabilité de 14% sur leurs apports privés, la puissance publique finance à hauteur de 42% les investissements et SNCF Réseau 26% ! Elle n'est pas belle la vie !
Grâce au Canard enchaîné du 20/7/2011, nous savons de plus que le « le contrat de concession limite la responsabilité financière de VINCI à 350 millions, soit 4,5 % de l'addition finale ».

Comme le dit le groupe PPP d'Attac, « le concessionnaire, qui contribue pour moins d'un tiers à l'investissement, engrangera la totalité des recettes d'exploitation » sans prendre de gros risques ! Et des recettes gonflées puisque « les péages devraient presque doubler par rapport à la situation actuelle » (Renaud Honoré, TGV Tours-Bordeaux : préparez vos billets -10/12/2010- Les Echos.fr)

Pour la SNCF, obligée d'accorder 19 allers-retours au lieu de 13 qui auraient été suffisants aura une perte d'environ 100 millions d'euros par an d'après le groupe PPP d'Attac.
Fermer le ban !

 histoireetsociete.wordpress.com

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
25-05-2018 4 articles francais.rt.com 3 min #141730
SNCF

Edouard Philippe annonce une reprise par l'Etat de 35 milliards de dette de la Sncf

Source: AFP

Selon l'Unsa ferroviaire, le Premier ministre se serait engagé sur une reprise partielle par l'Etat de la dette de la SNCF d'ici la fin du quinquennat. Le syndicat laisse planer le doute sur la poursuite de sa participation à la grève.

Les dirigeants du syndicat Unsa, cités par Reuters, ont affirmé le 25 mai, après une réunion avec le Premier ministre Edouard Philippe, que ce dernier s'était engagé à la reprise par l'Etat de 35 milliards d'euros de dette de la SNCF, à raison de 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022.

22-05-2018 bastamag.net 4 min #141585

Le mouvement social et les partis politiques de gauche appellent à une « marée populaire » le 26 mai prochain

Un collectif constitué d'une cinquantaine d'associations, de syndicats et de partis politiques appelle le samedi 26 mai, partout en France, à une « marée populaire » pour une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus égalitaire avec un meilleur partage des richesses. Cette « marée populaire » qui se veut festive s'élancera un peu partout en France.

16-05-2018 initiative-communiste.fr 12 min #141362

Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la Cgt Cheminot #grevesncf #jesoutienslagrevedescheminots

Laurent Brun], secrétaire général de la CGT Cheminot, a accepté de répondre à nos questions pour faire le point sur la mobilisation.


Initiative Communiste : Est ce que la mobilisation s'essouffle ? Les cheminots peuvent-ils tenir bon ?

Manifestation interpro à la gare de Marseille; Photo PRCF Marseille

14-05-2018 bastamag.net 8 min #141237

Des syndicalistes appellent à soutenir la Zad pour « donner corps à la convergence des luttes »

Le comité de pilotage sur la gestion foncière de la Zad de Notre-dame-des-Landes se réunit ce 14 mai à la Préfecture de Nantes. Il est peu probable que la totalité des projets déposés le 23 avril dernier soient retenus, y compris parmi les projets estampillés « agricoles ». Face au risque de reprise des expulsions, des syndicalistes appellent à soutenir les habitants de la Zad, pour « donner corps à la convergence des luttes ».

13-05-2018 francais.rt.com 5 min #141207

Sncf : une note interne évoquerait la privatisation du groupe et la suppression de «petites lignes»

© Christophe Simon Source: AFP

Au matin du 17e jour de grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, Le Parisien révèle l'existence d'un document suggérant une volonté de la direction et du gouvernement de privatiser le groupe et de supprimer certaines lignes. «SNCF Gate» ?

Ce dimanche 13 mai, qui correspond au neuvième épisode et au 17e jour de la grève initiée début avril par les cheminots, pourrait bien être marqué par une révélation cinglante parue dans les colonnes du journal Le Parisien].

12-05-2018 humanite.fr 9 min #141178

Dette de la Sncf et développement des services publics : l'argent des banques et de la Bce pour les services publics, pas pour la finance !

Photo Gérard Julien/AFP.

Le président de la République a annoncé que l'État reprendrait « pour partie, progressivement » la dette de la SNCF à partir de 2020. Cela ne permet pas de répondre aux exigences de développement du service public ferroviaire. En outre, aucun projet réel de développement du transport ferroviaire au service des besoins sociaux et écologiques, des besoins des gens comme des territoires, n'est présenté par le gouvernement.

11-05-2018 2 articles legrandsoir.info 15 min #141132

Sncf : idéologie, propagande et réalités (I)

Fabrice AUBERT

Préambule : l'économie, contrairement aux déclamations souvent propagées, n'est pas neutre. L'économie s'apparente aux peintres des tableaux qui ornent les salons des appartements.

Prenez 5 peintres, et demandez-leur le même jour, de dessiner un arbre, le même arbre à partir du même lieu. Ramassez les peintures, et vous serez surpris de constater 5 arbres et 5 peintures différentes.

11-05-2018 reporterre.net 7 min #141117

Gaël Quirante : « La question de la grève générale est essentielle »

La question de la grève générale est essentielle

Postier et militant dans le collectif Front social, Gaël Quirante est partisan d'un mouvement social plus unifié et plus offensif. Il estime qu'il est temps de lancer la grève générale. Explication.

Front social], appelle à un changement de stratégie et à une union entre les étudiants et les travailleurs.

Reporterre - Que reprochez-vous aux directions des syndicats dans le mouvement social de ce printemps ?

10-05-2018 histoireetsociete.wordpress.com 10 min #141077

Une pièce historique non tronquée : la mise en garde de Georges Marchais contre l'anticommunisme

Avant même certaines opérations de récupération soit de Georges Marchais (pseudo chantre de l'eurocommunisme) ou de la célébration de mai 68 par les amis de Macron, voici une mise en garde que j'adressais à partir d'un texte de Georges marchais lui-même (note de Danielle Bleitrach) Dimanche 4 janvier 2015, par  Danielle Bleitrach,

Le texte ci-dessous est difficile à trouver sur Internet dans une version non tronquée.

09-05-2018 legrandsoir.info 5 min #141058

Sncf : faisons le point

Bernard GENSANE

Pour les cheminots, la lutte continue. Ils se battent pour eux, et aussi pour nous, usagers - pardon : « clients » - de ce qui doit demeurer un service public, et pour nous citoyens face au capitalisme financier qui nous aliène et nous bouffe la vie. Il faut les aider matériellement. Pour ma part, c'est fait, et ce sera, si nécessaire, fait de nouveau.

08-05-2018 cadtm.org 2 min #141013

France - Mai 2018 : un scénario pour une improbable subversion

Un long agenda de grèves, même approuvé par l'ensemble des organisations syndicales, risque hélas de ne pas suffire à entamer le système. C'est ce que tente d'exprimer dans un tract le CP68 (un collectif Haut-Rhinois qui milite pour l'abolition des dettes publiques) qui craint que le mouvement social en cours ne trouve pas l'élan nécessaire pour ouvrir une brèche dans le mur de la dette.

07-05-2018 mondialisation.ca 5 min #140988

Etienne Balibar répond aux grévistes de Paris Nord

Etienne Balibar, philosophe, est l'un des initiateurs de la cagnotte de solidarité avec la grève des cheminots qui approche le million d'euros. Sollicité par des grévistes en reconductible, il revient sur la nécessité de ce qu'il nomme « résistance collective à la régression sociale ».

[Crédit photo : Léa Crespi]

Anasse, aiguilleur au Bourget : Comment un intellectuel aujourd'hui peut-être solidaire d'une grève de travailleurs.euses ?

06-05-2018 histoireetsociete.wordpress.com 8 min #140951

The New york times : Joyeux anniversaire, Karl Marx. Tu avais raison! Par Jason Barker

M. Barker est professeur agrégé de philosophie. Il présente dans ce texte un intéressant hommage à Karl Marx surtout dans sa dimension critique et matérialiste, mais le plus intéressant de cet hommage est la manière dont il mesure la capacité de Marx à nous permettre d'explorer les transformations de la nouvelle révolution scientifique et technique se développant sous nos yeux (note et traduction de danielle Bleitrach)

05-05-2018 mondialisation.ca 4 min #140929

Cheminots et enseignants manifestent contre les réformes de Macron

A l'appel de quatre syndicats, une manifestation était organisée le 3 mai contre les réformes de Macron, alors que les cheminots rentrent dans leur 7ème cycle de grève de deux jours. Les syndicats prétendaient faire pression sur le premier ministre Edouard Philippe, qui a pourtant expliqué que la pré-condition de sa négociation avec les syndicats est leur acceptation des principaux éléments de sa réforme de la SNCF.

04-05-2018 2 articles aa.com.tr 2 min #140901

France: Des cheminots envahissent le siège du parti présidentiel à Paris

AA/France/Fawzia Azzouz

Des cheminots ont envahi vendredi après-midi le siège du parti présidentiel français La République En Marche (LREM) situé dans le 2ème arrondissement de Paris en protestation contre la réforme de la Société nationale des chemins de fer (SNCF), ont révélé les médias français.

Plusieurs dizaines de cheminots sont entrés vendredi au siège de LREM à Paris en scandant des slogans tels que « cheminots en colère, on ne vas pas se laisser faire » ou encore « ça va péter », selon le site d'information le Huffington Post.

04-05-2018 mondialisation.ca 6 min #140859

Prétextant les échauffourées le 1er mai à Paris, Macron veut stopper les grèves

Prétextant les débordements sur Paris lors de la manifestation du 1er mai qu'aurait organisés un groupe de Black Bloc, le gouvernement menace d'étendre le dispositif policier et de renforcer sa collaboration avec les syndicats afin d'étrangler l'opposition à sa politique d'austérité et de guerre.

Alors que la manifestation commençait, des affrontements ont éclaté entre plus d'un millier d'individus encagoulés et les forces de l'ordre, qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes et deux lanceurs d'eau.

03-05-2018 reporterre.net #140833

La Deutsche Bahn fonctionne-t-elle mieux que la Sncf ?

02-05-2018 legrandsoir.info 41 min #140819

Mai 2018 prendre exemple des leçons de Mai 68 pour faire gagner les travailleurs !

Georges GASTAUD

A propos du 50ème anniversaire de Mai-Juin 68, par Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF. Alors qu'ils ont superbement ignoré le 170ème anniversaire de la Révolution populaire-républicaine de février 1848, dont la date coïncidait presque avec le 170ème anniversaire du Manifeste du Parti communiste, les médias du capital et de la fausse gauche « mettent le paquet » sur le cinquantenaire de Mai 68.

02-05-2018 bastamag.net 9 min #140804

Au nom du service public postal, bientôt quatre mois de grève pour les facteurs rennais

Pour les facteurs de Rennes, c'est la réorganisation de trop. Leur direction veut allonger leurs journées et leur charge de travail, en rognant sur la qualité des services proposés. Pour défendre leur métier et les droits des usagers, certains d'entre eux ont entamé une grève le 9 janvier dernier. Depuis bientôt quatre mois, ils enchaînent manifestations, piquets de grève, débrayages et autres actions.

 Référencé par :