Huis clos pour le procès d'Ahed et Narriman Tamimi, le 21 mars prochain

14-03-2018 europalestine.com 2 min #138889

Le gouvernement israélien a une nouvelle fois repoussé la date du procès d'Ahed et de sa mère Nariman, et a fait savoir que personne, ni la famille, ni les journalistes, ne pourraient y assister. Il est vrai qu'Israël a beaucoup de choses à cacher, à commencer par la dignité qui émanent de la jeune fille et de sa mère !

COMMUNIQUÉ D'AMNESTY INTERNATIONAL :

"Rien de ce que Ahed Tamimi a fait ne saurait justifier le maintien en détention de cette adolescente palestinienne. Sur la vidéo on voit qu'elle ne posait aucune menace réelle et que sa sanction est totalement disproportionnée." écrit Magdalena Mughrabi, directrice adjointe de la région Moyen-Orient / Afrique du Nord d'Amnesty International.

La jeune fille risque 10 ans de prison notamment pour une altercation avec des soldats israéliens qui, lourdement armés, s'étaient introduits dans la cour de sa maison, le jour où son cousin a été grièvement blessé par des tirs de l'armée.

Ahed Tamimi a enduré des interrogatoires musclés et des menaces ont été proférées à l'encontre de sa famille.

Cette arrestation révèle le traitement inadmissible qu'infligent les autorités israéliennes aux mineurs palestiniens qui osent les défier. Chaque année, des centaines d'entre eux sont arrêtés, soumis à des mauvais traitements, parfois à des violences, et poursuivis devant des tribunaux militaires pour mineurs."

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Ajouter un commentaire