Pompeo au secrétariat d'État et Haspel à la Cia

13-03-2018 4 articles voltairenet.org 2 min #138867
CIA

 voltairenet.org

Le président Donald Trump a annoncé le remplacement du secrétaire d'État Rex Tillerson par le directeur de la CIA, Mike Pompeo, lui même remplacé par son adjointe, Gina Haspel.

Le président s'était particulièrement heurté à son secrétaire d'État à propos de la Russie, de l'Iran et de la Corée du Nord. Tillerson considérait comme indispensable de diaboliser la Russie ; il s'opposait à la rupture de l'accord 5+1 ; et à tout dialogue de chef d'État à chef d'État avec le président Kim.

Gina Haspel est unanimement considérée comme une des meilleures espionnes de la CIA par ses collègues et tout aussi unanimement mise en cause par les politiciens de Washington. Elle a dirigé la prison secrète de l'Agence en Thaïlande et y a supervisé les horreurs commises sur Abu Zubaydah et Abd al-Rahim al-Nashiri. Elle incarne à ce titre les tortures généralisées de l'ère Bush. C'est la première fois qu'une femme accède à la direction de la CIA.

Par ailleurs Lawrence Kudlow, un ancien de l'administration Reagan devenu journaliste sur CNBC, pourrait remplacer Gary Cohn comme président du Conseil économique national.

 voltairenet.org

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
14-03-2018 histoireetsociete.wordpress.com 7 min #138900

Gina Haspel, nommée par Trump comme première femme à diriger la Cia, a un passé controversé

j'espère qu'il ne se trouvera pas de féministe pour s'enthousiasmer pour la promotion de cette femme à la direction de la CIA, ni quelque autre égarée pour proclamer que grâce à l'humanisme féminin bien connu, nous allons enfin avoir avec cette présence féminine une transformation des moeurs de la CIA. Parce que cette dame a rempli avec enthousiasme une participation directe à la torture... mais que l'on ne se fasse pas d'illusion, avec ou sans programme de torture officielle, la CIA a été et reste la plus grande saloperie qui se puisse imaginer...

14-03-2018 tlaxcala-int.org 6 min #138906

La nomination de Gina Haspel à la tête de la Cia n'est pas une victoire pour le féminisme

 Mona Eltahawy منى الطحاوي

Dans son tweet annonçant sa nomination au poste de directrice de la Central Intelligence Agency, le président Trump s'est vanté que Gina Haspel était la «première femme ainsi choisie».

En tant que féministe égyptienne, je ne célèbre pas cette nomination.

14-03-2018 dedefensa.org 8 min #138916

La Dream Team de Trump

Il n'est pas certain que le mouvement féministe pourra tirer une gloire considérable du fait que, pour la première fois, une femme dirige cette formidable organisation de déstructuration et de subversion du monde qu'est la CIA... On pourrait même dire, plus justement, " formidable organisation de déstructuration et de subversion... qu'est devenue la CIA" tant cette organisation, déjà fameuse pour ses "sales coups" [dirty trick] semble désormais, depuis 9/11, complètement tournée vers ce travail, qui comprend notamment une institutionnalisation des méthodes de torture.