Le général Mattis dément que la Syrie ait un jour utilisé des armes chimiques

10-02-2018 3 articles voltairenet.org #137871

 voltairenet.org

Le général Jim Mattis, secrétaire à la Défense, a déclaré le 8 février 2018 ne pas avoir de preuve que la Syrie ait jamais utilisé d'armes chimiques, y compris en 2013 et en 2017, lorsque la Maison-Blanche ordonna le bombardement en rétorsion de la base aérienne de Khan Sheikhoun.

Pourtant, le 23 janvier, soit deux semaines avant cette déclaration, le secrétaire d'État, Rex Tillerson, participait à Paris au Partenariat international contre l'impunité d'utilisation d'armes chimiques, accusant le président el-Assad d'en avoir fait usage de multiples fois.

" Mattis Admits There Was No Evidence Assad Used Poison Gas on His People ", Ian Wilkie, Newsweek, February 8, 2018.

 voltairenet.org

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
14-02-2018 francais.rt.com 8 min #137996

Le gouvernement syrien martèle ne pas être en possession d'armes chimiques, qu'il juge «immorales»

Damas a réaffirmé que l'armée syrienne ne faisait pas usage d'armes chimiques. Depuis le début de l'année, les Occidentaux ont réitéré leurs accusations à l'encontre du gouvernement syrien, concédant toutefois ne pas disposer de preuves.

Tentant de faire entendre sa voix dans  un flot permanent de déclarations accusatoires, Damas a une nouvelle fois nié, ce 14 février, être en possession d'armes chimiques.

14-02-2018 voltairenet.org 7 min #137997

Jim Mattis réfute les « Fake News » d'Israël et de l'Otan

par Thierry Meyssan

Voilà des années que la presse atlantiste l'affirme : le président Bachar el-Assad utiliserait des armes chimiques contre son propre peuple. Sauf que, selon le secrétaire US à la Défense, le général Jim Mattis, il s'agit d'une fake news. Comme les armes chimiques de Saddam Hussein, cette histoire qui remplit les colonnes des journaux depuis cinq ans est de la pure propagande de guerre.