La défense anti-aérienne syrienne réagit à un nouveau raid israélien près de Damas

10-02-2018 7 articles francais.rt.com 3 min #137856

© Baz Ratner Source: Reuters

La défense anti-aérienne syrienne a réagi à une nouvelle attaque de l'armée de l'air israélienne près de Damas, la capitale, quelques heures après d'autres raids israéliens sur le territoire syrien, selon l'agence officielle syrienne Sana.

Les médias syriens ont fait état le 10 février d'un «nouvel acte d'agression israélien», qui s'est déroulé près de Damas, la capitale. Plus tôt dans la journée, un avion de combat F-16 israélien avait été abattu par les systèmes de défense anti-aérienne syriens.

Des bruits d'explosion qui proviendraient de ces nouveaux raids aériens israéliens ont été entendus dans la capitale, rapportent les médias syriens,  cités par al-Masdar. La défense anti-aérienne syrienne a tiré de nombreux missiles surface-air pour intercepter les roquettes israéliennes, mais la majorité a atteint ses cibles.

L'armée israélienne a de son côté indiqué dans un communiqué avoir mené une attaque «de grande envergure» en Syrie, frappant 12 cibles iraniennes et syriennes, dont trois batteries de défense anti-aériennes et quatre cibles iraniennes non précisées mais «appartenant au dispositif militaire iranien en Syrie».

 LTCJonathan10/02/2018 08:59:01  864  463  11238/216
The IDF is striking numerous (12) Syrian and Iranian military targets in Syria, in response to Iranian aggression. More to follow

Les hostilités ont commencé dans la nuit du 9 au 10 février avec l'interception par l'armée israélienne d'un drone présenté comme iranien au-dessus de son territoire.

«Un hélicoptère de combat a procédé à l'interception réussie d'un appareil sans pilote qui avait été lancé de Syrie et est entré en Israël», a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué. «En représailles, l'armée a visé des cibles iraniennes en Syrie», a-t-elle poursuivi. C'est au cours d'une attaque contre ces «cibles iraniennes» qu'un F-16 israélien s'est écrasé après avoir essuyé les tirs des systèmes de défense anti-aérienne syriens.

L'armée israélienne a prévenu qu'elle considérait «l'attaque iranienne et la riposte syrienne comme une violation grave de la souveraineté israélienne». Elle a annoncé surveiller la situation et être «totalement prête à de nouvelles actions, en fonction de son évaluation de la situation et des nécessités». Selon Tsahal, Israël ne veut pas l'escalade, mais l'Iran et la Syrie «jouent avec le feu».

 Lire aussi : Un F-16 israélien abattu en Syrie : «acte d'agression» ou attaque contre des «cibles iraniennes» ?

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
10-02-2018 3 articles voltairenet.org #137871

Le général Mattis dément que la Syrie ait un jour utilisé des armes chimiques

 voltairenet.org

Le général Jim Mattis, secrétaire à la Défense, a déclaré le 8 février 2018 ne pas avoir de preuve que la Syrie ait jamais utilisé d'armes chimiques, y compris en 2013 et en 2017, lorsque la Maison-Blanche ordonna le bombardement en rétorsion de la base aérienne de Khan Sheikhoun.

Pourtant, le 23 janvier, soit d

11-02-2018 dedefensa.org 10 min #137889

Un F-16 israélien trop loin ?

La destruction d'un F-16 biplace israélien qui volait pour disons une mission hostile à la Syrie et selon des circonstances encore mal déterminées, a fait grand bruit, outre celui que fait un avion en s'écrasant au sol. Malgré une certaine confusion qui a marqué et continue de marquer l'évènement, on peut raisonnablement affirmer que la destruction a été assurée par la défense anti-aérienne syrienne, dans la nuit de vendredi à samedi, après que la mission du F-16 ait été effectuée semble-t-il ; alors que cette "mission" semble avoir consisté d'ailleurs en des évolutions de F-16 israéliens (sans doute pour abattre un drone ou participer à l'interception d'un drone dont certains jugent qu'il s'agissait d'un leurre de provocation), - sans doute dans l'espace aérien israélien, ou dans l'espace aérien syrien sur la frontière israélienne.

12-02-2018 europalestine.com 4 min #137899

F16 israélien abattu : « un coup porté à l'arrogance israélienne »

"Des décennies de supériorité aérienne ont conduit Israël à agir comme s'il était seul dans les cieux du Moyen-Orient. C'est fini : La Syrie vient d'abattre un avion de chasse israélien.", commente le journaliste israélien Gideon Levy.

Le réacteur abattu samedi dans le nord d'Israël. Rami Shllush

"L'arrogance d'Israël n'a peut-être pas disparu ce samedi mais elle est certainement ébréchée.

13-02-2018 voltairenet.org 2 min #137953

Israël s'accroche à son occupation illégale du Golan

Le 6 février 2018, Israël a bombardé un centre de recherche militaire syrien à Jamraya, près de Damas [1]. Cette opération a été justifié par l'armée israélienne comme visant à anéantir un centre de recherche sur les armes chimiques. Cette rhétorique a été réfutée par le secrétaire US à la Défense, le général Jim Mattis, qui a déclaré à un journaliste de Newsweek qu'il n'existait aucune preuve que la Syrie ait jamais utilisé des armes chimiques [2].

13-02-2018 2 articles dedefensa.org 9 min #137955

Paul Craig Roberts en colère contre la Russie...

Paul Craig Roberts s'en prend souvent à Poutine. Or cette fois il se déchaîne avec citations et arguments...

« Eric Zuesse note que seules la Syrie et la Russie se plaignent de l'occupation illégale du territoire syrien par Washington, une occupation qui n'a pas l'autorisation de l'ONU et constitue une violation totale et totale du droit international et des attaques constantes d'Israël contre la Syrie.

14-02-2018 mondialisation.ca 9 min #137980

L'attaque israélienne contre la Syrie aggrave le risque d'une guerre au Moyen-Orient plus large

Les victimes des frappes aériennes israéliennes sur des sites militaires en Syrie, menées samedi, auraient comptées parmi elles des membres du personnel iranien travaillant de concert avec le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a précisé que son gouvernement avait délibérément pris pour cible le personnel iranien dans les attaques.

 Se réfère à :

 Référencé par :