Désescalade? Les Coréens s'engagent à tenir des pourparlers de haut niveau la semaine prochaine

08-01-2018 mondialisation.ca 5 min #136744

La Corée du Nord est sur la bonne voie: quelques heures seulement après la décision des Etats-Unis et de la Corée du Sud de ne pas organiser d'exercices militaires lors des Jeux Olympiques,  ce qui constitue une victoire diplomatique pour le régime de Kim,  Yonhap rapporte que, en signe de désescalade entre les deux voisins rivaux, la Corée du Sud et la Corée du Nord ont convenu vendredi de tenir des pourparlers de haut niveau la semaine prochaine pour discuter de la participation potentielle de Pyongyang aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang et des moyens d'améliorer leurs relations.

La Corée du Nord a informé Séoul qu'elle avait accepté la dernière offre de la Corée du Sud pour des discussions mardi prochain, selon le ministère de l'Unification de Séoul.

« Les deux parties ont décidé de discuter des questions de travail pour les pourparlers en échangeant des documents », a déclaré Baik Tae-hyun, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

La réunion, le 9 janvier, se concentrera sur la recherche d'un moyen pour les athlètes nord-coréens d'assister aux Jeux Olympiques d'hiver en Corée du Sud en février,  ajoute la  BBC. Comme nous l'avons déjà signalé, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré cette semaine que l'envoi d'une délégation aux Jeux serait «une bonne occasion de montrer l'unité du peuple».

La réunion devrait avoir lieu à Panmunjom, à la frontière. Ce que l'on appelle village de la paix, dans la zone démilitarisée (DMZ) fortement surveillée, est l'endroit où les deux parties ont historiquement tenu des pourparlers.

Cette décision intervient après le discours du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un dans lequel il a exprimé sa volonté d'envoyer une délégation aux Jeux olympiques qui se tiendra dans le sud le mois prochain et a déclaré que le pays était ouvert aux discussions intercoréennes sur ce sujet. En réponse, le Sud a proposé mardi une réunion de haut niveau.

Et, comme indiqué plus tôt aujourd'hui, l'accord fait suite à la décision de la Corée du Sud et des États-Unis jeudi soir de reporter leurs exercices militaires conjoints pendant les Jeux olympiques d'hiver.

La Corée du Nord a longtemps dénoncé les exercices militaires comme une répétition de guerre et les a utilisés comme une excuse pour ses provocations. Mais le Sud et les États-Unis disent que les exercices étaient de nature défensive.

Les discussions de la semaine prochaine seront le premier dialogue intercoréen depuis décembre 2015.

La Corée du Nord a envoyé un document au Sud sous le nom de Ri Son-gwon, le chef de l'agence d'Etat du Nord en charge des affaires intercoréennes. Le receveur est le ministre sud-coréen de l'Unification, Cho Myoung-gyon, précise le ministère.

Après neuf ans de gouvernance par deux gouvernements conservateurs, le président progressiste Moon, favorable au dialogue avec Pyongyang, a pris ses fonctions en mai dernier. Mais les menaces nucléaires et de missiles du Nord l'ont incité à maintenir la double voie de la recherche de sanctions et du dialogue.

Séoul espère que de meilleures relations intercoréennes pourront ouvrir la voie à la résolution du problème nucléaire nord-coréen et à des négociations plus larges entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Néanmoins, certains experts plus cyniques et plus sceptiques ont déclaré que l'ouverture du Nord à la Corée du Sud pourrait avoir pour but d'affaiblir le front uni dans l'application des sanctions contre Pyongyang et de semer la zizanie dans l'alliance de plusieurs décennies entre Séoul et Washington. Bien sûr, si, contrairement à tous les récents pourparlers de paix, la Corée du Nord surprend tout le monde et lance un ICBM pendant les Jeux Olympiques, il est évident que les récents événements n'ont pour but que de donner une mauvaise image de Trump, et bien pire.

Article original en anglais :  De-Escalation? Koreas Agree To Hold High-Level Talks Next Week, Zero Hedge, le 4 janvier 2018

Traduction :  Avic -  Réseau International

La source originale de cet article est  zerohedge.com
Copyright ©  Zero Hedge,  zerohedge.com, 2018

 mondialisation.ca
 Ajouter un commentaire