Chili : Piñera président

18/12/2017 2 articles 2 min legrandsoir.info #136248

Christian RODRIGUEZ

Avec 54,57 % des voix, Sebastián Piñera remporte l'élection présidentielle et revient au pouvoir après Bachelet.

Comme je l'avais signalé, Piñera représente la droite dure et réactionnaire. Mais Guillier, par son manque de stratégie électorale et d'écoute aux aspirations populaires portées par Beatriz Sánchez et le Frente Amplio est seul responsable de sa déroute. Sa condescendance et son mépris auront été fatals. Encore une fois, la Démocratie Chrétienne préfère s'allier à la droite. Cela ne peut que nous rappeler ce triste jour de septembre 1973, notre 11 septembre.

Pourtant, les Chiliens ont été plus nombreux à se rendre aux urnes qu'au premier tour ce qui montre, contrairement à ce que dit Bachelet, que les électeurs ne se sont pas détournés de la politique. Il s'agit, en fait, d'un désaveu de la politique menée par la Concertation vers plus de libéralisme.

Bachelet prendra son petit-déjeuner demain à 9 h avec Piñera. Qu'elle le digère bien car des millions de pauvres se feraient une joie d'y participer !

En attendant, Salvador Allende et Miguel Enríquez doivent se retourner dans leurs tombes !

legrandsoir.info

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique
23/12/2017 6 min #136430

Au Chili, Sebastian Piñera triomphe, le centre-gauche est défait, la gauche de transformation confirme ses positions

La réalité a fait voler en éclats les prédictions et tout ce qui était annoncé pour cette élection présidentielle au Chili. Au premier tour, personne ne s'attendait au résultat si faible de Sebastian Piñera, qui a obtenu 36,6 % quand tout le monde lui donnait au moins 45 %. Personne ne croyait non plus que le Frente Amplio (Front élargi), avec sa candidate Beatriz Sánchez, obtiendrait un si bon résultat (20,2 %), le plaçant à deux points du second tour.