Macron s'en va-t-en guerre, pour de vrai ou pour de faux?

05/12/2017 2 min mondialisation.ca #135805

Le Président français a tout récemment attiré l'attention des médias internationaux en déclarant que face aux crimes esclavagistes se déroulant en Libye, il convenait d'intervenir militairement.

Une telle déclaration belliciste a de quoi retenir l'attention car elle engage des troupes au sol et la vie des soldats sur le terrain, surtout quand elle vient de la part de la France sur les traces de la destruction dont celle-ci s'est largement rendue responsable voici six ans, en 2011.

L'occupation militaire occidentale de la Libye n'aurait aujourd'hui pour effet que d'en prolonger les inutiles souffrances, aux mains mêmes de ses tortionnaires qui, face aux défaites de leurs armées de mercenaires par procuration au Moyen-Orient et de leur repli en Libye elle-même, s'apprêtent à envoyer des troupes sur le terrain non pas pour protéger les migrants de trafiquants d'esclaves, mais pour sécuriser et consolider leurs intérêts en cours de pillage en plein jour devant les Libyens, et devant le nez de la « communauté internationale » qui en ignore la réalité soit par impuissance soit par aveuglement.

Franck Pucciarelli, correspondant pour l'Europe du Comité Révolutionnaire International et spécialiste de la situation libyenne, nous éclaire sur le sujet.

Source de la photo : euroactiv.com

Macron s'en va-t-en guerre, pour de vrai ou pour de faux?

La source originale de cet article est Globalepresse
Copyright © Franck Pucciarelli et Lawrence Desforges, Globalepresse, 2017

mondialisation.ca

 commentaire