Expulser la camarade Leila Khaled d'Italie ne fera pas taire la voix du peuple palestinien

02/12/2017 4 min ism-france.org #135682

Par FPLP

01.12.2017 - Le Front Populaire de Libération de la Palestine a fermement condamné l'action des autorités italiennes qui ont refusé l'entrée de la camarade Leila Khaled, membre du Bureau politique du Front, ont annulé son visa et l'ont forcé à monter à bord du prochain avion pour Amman. Elle était invitée en Italie pour une série de manifestations politiques organisées par l'Union démocratique arabo-palestinienne en Italie coïncidant avec le 50ème anniversaire du lancement du FPLP.

Le Front a souligné que cette action faisait suite une campagne raciste menée par le mouvement sioniste et les forces de la droite fasciste en Europe ces derniers mois contre le Front populaire et la résistance palestinienne et libanaise. Cette mesure prise par les autorités italiennes fait partie de cette campagne, qui ne fera que nous pousser encore plus d'efforts pour transmettre la voix de notre peuple au monde.

Le Front considère en outre que le rôle prépondérant de la combattante Leila Khaled et son rôle symbolique et révolutionnaire aux niveaux palestinien, arabe et international a mis en rage l'Etat sioniste et ses alliés en Europe, poussant les forces du mouvement sioniste à demander son arrestation ou sa déportation. Ces forces n'ont pas réussi à l'empêcher de donner des conférences et d'apparaitre publiquement en Allemagne, Espagne, Belgique et ailleurs en Europe.

En outre, le Front a souligné que cette action menée par les autorités italiennes est une décision politique ouvertement en faveur de l'Etat d'occupation et du sionisme raciste. Cette action ne reflète pas la position des forces progressistes et démocratiques d'Italie ni les valeurs du peuple italien qui rejette la guerre, le racisme, le fascisme et l'occupation.

Le FPLP a souligné qu'il va, en coopération avec les amis et partisans en Europe en général et en Italie en particulier, donner suite à la question de l'expulsion de la camarade Leila Khaled aux niveaux politiques, médiatiques et juridiques.

Le Front a également salué toutes les voix, personnalités, partis et organisations d'Italie et d'Europe qui ont exprimé leur condamnation de cette décision injuste et leur soutien pour les droits du peuple palestinien et sa juste lutte pour la libération, le retour et la création d'une Palestine indépendante avec Jérusalem comme capitale.

Le FPLP a exprimé son estime pour les camarades de l'Union démocratique arabo-palestinienne qui ont refusé d'annuler les manifestations prévues honorant le lancement du Front malgré la vague d'incitation, de pressions et de provocations sionistes.

Le Front exhorte toutes les forces de gauche et tous les partisans de la Palestine en Italie à étendre la campagne pour le boycott de l'Etat d'occupation israélien et à renforcer des campagnes de solidarité avec le peuple palestinien et ses droits légitimes.

Il a salué les efforts déployés durant cette période contre le Giro de Italia, une compétition cycliste internationale, exigeant la fin de la collaboration avec l'Etat d'occupation et que le départ de la compétition n'ait pas lieu en Palestine occupée, où il est prévu qu'il soit donné en mai 2018.

En conclusion, le Front a souligné que la voix de la résistance, représentée par la combattante Leila Khaled et toutes les forces progressistes et éprises de liberté dans le monde, ne se taira pas et qu'elle continuera à faire le procès de l'occupation, de ses alliés et supporters partout.

Front Populaire pour la Libération de la Palestine
29 novembre 2017

Source : PFLP

Traduction : André Comte

ism-france.org

 commentaire