La marine américaine dit-elle bien la vérité dans son rapport sur les récents incidents de collision ?

09/11/2017 10 min lesakerfrancophone.fr #134891

Par Duane Norman − Le 3 novembre 2017 − Source Free Market Shooter

Récemment, Free Market Shooter (ainsi que l'US Navy) ont cherché la cause d'une série d'accidents impliquant des destroyers et des croiseurs de la Marine... tous survenus cette année.

« Récemment, l'armée américaine, incapable de trouver une cause aux incidents, a commencé à enquêter sur autre chose, 'les systèmes informatiques compromis' :

'L'armée examine si des systèmes informatiques compromis étaient responsables de l'une des deux collisions entre des destroyers de la marine américaine et des navires marchands ces derniers mois', a déclaré jeudi le vice-amiral Jan Tighe, chef adjoint des opérations navales pour la guerre de l'information.

'Les enquêteurs de la marine se bousculent pour déterminer les causes de ces incidents, y compris savoir si des pirates s'étaient infiltrés dans les systèmes informatiques de l'USS John S. McCain avant la collision le 21 août', a déclaré Tighe lors d'une visite au Centre d'études stratégiques et internationales à Washington.

La présomption est que ces navires ont été piratés, que la Chine en est le responsable, compte tenu de la proximité des lieux d'incidents avec cette nation, ainsi que d'autres incidents récents où les États-Unis et la Chine ont montré leurs muscles. Mais cela vaut la peine de se demander : ces navires ont-ils bien été piratés ? Plus important encore, s'ils ont été piratés, qui pirate les navires, et pourquoi ? »

Cependant, cet auteur n'a pas non plus négligé d'autres causes possibles pour les incidents, y compris des marins de la Navy trop sûrs d'eux...

« Il convient également de noter que les navires de l'US Navy ne diffusent pas de signal AIS (visible sur www.marinetraffic.com) de leur position respective, comme tous les autres navires doivent le faire, pour des raisons évidentes de sécurité / défense. Vous n'entendez presque jamais de nouvelles de grands navires commerciaux se collisionnant les uns avec les autres, ce qui est dû non seulement à l'AIS, mais aussi au fait qu'ils essaient activement de diffuser leur position par d'autres moyens, tels que des feux de circulation.

Cela entraîne la possibilité d'une simple erreur humaine des opérateurs de l'US Navy comme étant la cause de ces accidents. Se pourrait-il que la simple suffisance et / ou le manque de formation adéquate aient entraîné ces incidents ? Compte tenu du professionnalisme de nos militaires, cela semble improbable, mais ce ne serait pas la première (et certainement pas la dernière) fois que cela se produit. »

un thème qui a été souvent évoqué dans les réponses à cet article après sa publication sur The Burning Platform :

« Voici un scénario plus probable : il est piloté par une bande de marins incompétents, qui ont très bien pu arriver là par une sorte de discrimination positive ou de promotion sociale, où les gens obtiennent des qualifications sur des compétences qu'ils ne sont pas capables de gérer parce qu'aucun officier ne veut être accusé de racisme ou de sexisme pour avoir fait échouer une personne noire / femme / quelque chose d'autre lors d'un examen oral pendant un exercice de qualification. Je n'ai jamais été dans la marine, mais je l'ai vu, plusieurs fois. Les gens ont beaucoup plus de responsabilités qu'ils ne sont capables d'en assumer, et vous devez cependant juste vous asseoir et attendre qu'ils fassent quelque chose de stupide, en espérant que personne ne soit blessé. De plus, ils passent probablement plus de temps à subir une formation obligatoire sur des non-sens comme la culture des SJW (Social Justice Warrior) au lieu d'apprendre à naviguer sur leur bateau.

N'attribuez jamais quelque chose à une malice trop complexe quand elle peut facilement être attribuée à la stupidité et / ou à l'incompétence. C'est comme ça qu'Occam le trancherait [Référence au rasoir d'Occam, NdT].

C'est un échec dans la culture maritime, un échec total. Les vigies ont échoué ou leurs rapports ont été ignorés. Les responsables du radar n'ont pas pu suivre la trace. Les vigies sur le pont ont échoué, l'officier du pont a échoué et l'officier de commandement a échoué en ne s'assurant pas qu'il avait des gens compétents à chaque poste. Son officier supérieur a échoué parce qu'il savait que le capitaine du navire était incapable de gérer la situation et savait probablement que de nombreux officiers subalternes n'avaient pas assez d'entrainement et étaient incompétents.

Un échec complet de la culture militaire. Que Dieu les aide s'ils deviennent des cibles réelles dans un combat de tir.

J'ai travaillé sur des navires dans le domaine pétrolier toute ma vie et j'ai vu le déclin de la discipline et de la fiabilité des marins. Avec tant d'appareils connectés, il est presque impossible de garder les gens concentrés sur leur tâche. S'ils étaient déconnectés de l'Internet du navire et que les capitaines reprenaient contact avec la réalité de leur navire, la plus grosse partie du problème disparaîtrait.

Le piratage, l'usurpation de GPS, etc. sont toutes des choses qui devraient être étudiées. Cependant elles sont peu probables. Ce qui me semble le plus probable, c'est la rupture de la discipline opérationnelle.

Cependant, l'analyse des causes est ouverte à de nombreux débats. Je pense qu'un facteur important est la transformation de l'armée d'un instrument de la mort contre nos ennemis à une force mondiale pour le bien et pour des expériences d'ingénierie sociale. »

Et dans le cas de l'USS Fitzgerald et de l'USS John S. McCain, la Navy a jugé que l'incompétence était bien la cause des incidents.

« La collision entre l'USS Fitzgerald et le Crystal était évitable et résulte d'une accumulation de petites erreurs au fil du temps, ce qui a finalement entraîné un manque d'adhésion à de saines pratiques de navigation. Plus précisément, les équipes de surveillance du Fitzgerald ont ignoré les normes établies de gestion des contacts et, plus important encore, le leadership n'a pas respecté les protocoles bien établis mis en place pour prévenir les collisions. De plus, le commandement du navire était absent [de la passerelle, NdT] lors d'une phase de navigation où son expérience, ses conseils et son exemple auraient grandement profité au navire.

La collision entre l'USS John S. McCain et le Alnic MC était également évitable et résulte principalement de la suffisance, de la confiance excessive et du manque de conformité à la procédure. L'un des principaux facteurs ayant contribué à la collision était le niveau de connaissances inférieur à la norme concernant le fonctionnement de la console de commande du navire. En particulier, le commandant de l'USS McCain n'a pas tenu compte des recommandations de son officier de direction, navigateur et officier de quart supérieur de mettre en place des équipes de surveillance aguerries en temps opportun pour assurer l'exploitation sûre et efficace du navire. En ce qui concerne les procédures, aucun membre de l'équipe de surveillance du pont, y compris le commandant et le chef de la direction, n'a reçu une formation adéquate sur la façon de manœuvrer correctement la console de commande du navire pendant une perte de contrôle. »

La Navy dit-elle la vérité dans son évaluation de ces incidents ? Plus que probablement, oui. Mais il faut reconnaître que la Navy pourrait « couvrir » une autre cause de l'incident, qui pourrait être n'importe quoi, du piratage mentionné ci-dessus, aux problèmes avec le système Aegis de la Navy, comme indiqué précédemment sur Free Market Shooter :

« Un scénario beaucoup plus probable est qu'il y a un problème avec le système Aegis et / ou d'autres systèmes de navigation sur les navires de la marine américaine. L'US Navy, qui est connue pour avoir dissimulée toutes sortes de problèmes par le passé, aurait toutes les raisons de masquer la véritable raison de ces collisions si elles sont liées à un système d'armes défectueux. Notamment, la nature peu fiable du programme américain d'interception basé au sol dans des conditions de test douteuses a conduit de nombreuses personnes à croire que le système est juste un autre projet de défense raté qui avale des milliards de dollars des contribuables. Il n'est pas exagéré de croire que l'un de nos systèmes déployés fonctionne avec un défaut sérieux qui a été balayé sous le tapis par le DoD. »

Il faut également reconnaître que si le piratage était effectif, la Navy ne le reconnaîtrait pas publiquement. Si le piratage était le coupable, la Navy ne voudrait pas que l'ennemi sache qu'elle a isolé le problème et l'a corrigé, permettant ainsi à l'ennemi de continuer à croire qu'il peut continuer à compromettre les navires de l'US Navy.

Cependant, dans le cas de tous ces accidents impliquant l'US Navy, l'explication la plus simple est probablement la bonne, et l'explication la plus simple est celle fournie par la Navy - une rupture complète de la culture maritime. Pourtant, il faut reconnaître que la Navy pourrait couvrir un problème beaucoup plus vaste.

Duane Norman

Note du Saker Francophone Pour se faire plaisir, un petit hoax qui tourne sur le web, pour illustrer le mot "suffisance".

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

lesakerfrancophone.fr

 commentaire