13/10/2017 2 min voltairenet.org #133981

L'Arabie saoudite appelle à une alliance internationale contre le Hezbollah

Le ministre saoudien des Affaires du Golfe (ayant donc les relations avec l'Iran mais pas avec le Liban parmi ses attributions, Thamer Al-Sabhan (photo), a indiqué dans un tweet : « Il n'y a qu'un seul terrorisme et il doit être combattu partout. Le monde serait-il d'accord avec la présence de daéchistes et de membres d'Al-Nosra dans des Parlements et des gouvernements ? Il doit s'unir contre le parti du diable ».

Al-Nosra est l'ancien nom d'Al-Qaïda en Syrie. L'expression « parti du diable » désigné le « parti de Dieu », le Hezbollah libanais.

L'ancien ministre libanais, Wiam Wahhab, lui a répondu au nom du Hezbollah : « Sabhane a raison, il faut éliminer la présence de daéchistes et de membres d'al-Nosra dans des Parlements et des gouvernements, tout comme les rois des daéchistes, du takfirisme et de la haine ».

L'expression les « rois des daéchistes, du takfirisme et de la haine » désigne à la fois le roi d'Arabie saoudite et l'émir du Qatar qui, tous deux, ont financé à hauteur de dizaines de milliards de dollar aussi bien les intégristes que leur bras armé, les jihadistes.

Thamer Al-Sabhan est l'ancien ambassadeur saoudien en Iraq. Il avait été contraint de quitter Bagdad après avoir refusé de condamner les actions de son cousin Abdel-Salaam Al-Subhan, un commandant de Daesh tué par l'armée iraquienne [1 ].

Wiam Wahhab est l'ancien conseiller du prince Talal Arslan (héritier des fondateurs de la principauté du Mont Liban et soutien historique de la Résistance à l'impérialisme).

Cet échange de tweet intervient alors que le président Donald Trump devrait faire connaître incessamment sa politique vis-à-vis de l'Iran.

[1] « Bagdad demande le remplacement de l'ambassadeur saoudien », Réseau Voltaire, 6 septembre 2016.

voltairenet.org

 commentaire