07/10/2017 3 min legrandsoir.info #133778

Le Nicaragua dénonce une violation de la souveraineté par le Nica Act (Telesur)

Telesur

Le Gouvernement du Nicaragua a qualifié mardi de « violation de sa souveraineté » l'approbation par le Congrès des Etats-Unis de la Ley Nicaraguan Investment Conditionality, connue sous le nom de Nica Act.

« Nous considérons ce projet de Loi comme une violation de la souveraineté du Nicaragua et une négation de tous les processus politiques, sociaux, culturels et économiques qui se développent dans notre Patrie pour améliorer la vie de tous, » indique un communiqué du Gouvernement.

Le texte signale que l'année dernière, pendant la campagne présidentielle au Nicaragua, le Congrès des Etats-Unis a discuté et approuvé ce même projet de loi.

Le Gouvernement du Nicaragua a réaffirmé sa conviction de se « trouver face à des positions rétrogrades, d'ingérence et irrespectueuses de certains congressistes nord-américains qui ne dépassent pas encore les situations de conflit et les intérêts éloignés de la volonté et de la tranquillité des peuples. »

Dans ce communiqué, le Gouvernement du Nicaragua affirme que son engagement envers la démocratie ne variera pas.

Mardi, le Congrès des Etats-Unis a approuvé à l'unanimité le Nica Act qui sera débattu au Sénat.

Le Nica Act cherche à interdire les prêts des institutions financières internationales au Gouvernement du Nicaragua. Il impose des sanctions au Gouvernement de Daniel Ortega pour de soi-disant « violations des droits de l'homme et recul de la démocratie au Nicaragua. »

« La chute de la qualification des agences de notation et la baisse conséquente des investissements étrangers directs s'y ajouterait si les Etats-Unis sortent leurs griffes contre cette économie. L'investissement privé et l'activité de crédit locale ont déjà montré une chute depuis que cette initiative a été mise en marche, » explique Lucía Converti dans son article « Le Nica Act, la menace des Etats-Unis envers l'économie du Nicaragua. »

Converti précise que « la situation économique à laquelle le pays serait exposé (si le Nica Act était appliqué) irait contre les politiques appliquées jusqu'à présent pour améliorer les conditions de vie et diminuer la pauvreté. Le financement international, comme on l'a précisé antérieurement, est utilisé en grande partie pour améliorer les conditions structurelles de vie de la population et stimuler le développement de l'économie. Dans les 2 cas, cette loi provoquerait des effets contraires à ceux qu'elle cherche. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

telesurtv.net

»» bolivarinfos.over-blog.com

legrandsoir.info

 commentaire