06/10/2017 2 min voltairenet.org #133739

Washington et Londres resteront indéfiniment en Afghanistan

Auditionnés le 3 octobre 2017 par la Commission des Forces armées du sénat, les généraux James Mattis (secrétaire à la défense) et Joseph Dunford (chef d'état-major interarmées) ont déclaré que les armées US resteraient indéfiniment en Afghanistan de sorte que jamais les Talibans ne puissent espérer revenir au pouvoir [1 ].

Initialement, les États-Unis et le Royaume-Uni étaient entrés en Afghanistan en prétextant vouloir renverser les Talibans qui protégeaient le responsable des attentats du 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden [2 ]. Ils avaient invoqué l'article 51 de la Charte relatif au droit de légitime défense. 16 ans plus tard, les deux pays affirment qu'Oussama Ben Laden est mort depuis longtemps et que les Talibans n'exercent plus le pouvoir. Désormais, ils restent donc pour les empêcher de revenir au pouvoir ; un objectif qui ne correspond pas à l'article 51 de la Charte.

En réalité, le plan du Bureau de la Transformation des forces armées (Pentagone), a planifié l'occupation illimitée de l'Afghanistan en particulier et de l'Asie centrale en général [3 ].

[1] "Political and Security Situation in Afghanistan ", US Senate Committee on Armed Services, October 3, 2017.

[2] Lettres des ambassadeurs John Negroponte et Stewart Eldon, le 7 octobre 2001, au président du Conseil de sécurité de l'Onu (Ref. S/2001/946 et S/2001/947).

voltairenet.org

 commentaire