060618

capital social

Le 14 juin 06 à 08:38, Laurence a écrit :

{Le plus important c'était (pour moi) de s'extraire de ce qui est

profitable à court terme afin de démontrer que l'éducation, par

exemple, comme la culture la science la religion, étaient des

investissements rationnels. }

Il est URGENT de sortir de la logique libérale.... Et de retrouver une logique

sytémique holistique. Alors on retrouve la logique structurelle qui permettra

elle seule de reconstruire une société viable où en effet l'éducation et la

spiritualité seront à la place centrale, reflet de leur rôle réel dans la

structuration des individus. Une société est toujours le reflet des individus

qui la constituent.

{Le seul problème (qui subsiste) c'est de

pouvoir les évaluer dans le but de les comparer entre eux dans un

système de comptabilité global = Le système.

La difficulté étant de évaluer pou les rendre compa:h4les ; en fait,

c'est tout ce travail de relationnement habituellement confié au

subconscient qui est primitif et qui mériterait d'être compris et

pris en charge par cette compréhension.}

Non, l'inconscient n'est pas primitif! Tout dépend de quel inconscient on

parle. Je crois qu'il est donc en premier urgent de dresser une carte

réaliste de cet inconscient. Le point essentiel encore trop nébuleux dans

notre culture actuelle massivement mécaniste, c'est de clairement poser

l'hypothèse réaliste que nos inconscients sont reliés d'une part entre eux et

à l'intelligence collective, d'autre part ils sont structurés et on peut donc

identifier différentes ères fonctionnelles, différents types de processus et

ainsi repérer les disfonctionnements.

Contrairement à toi, je me méfie par expérience des raisonnements soit-disant

rationnels! Car leurs auteurs sont en plus ignorants de l'incidence de leurs

structures inconscientes sur le filtrage et la construction des

idées/pensées/représentations mentales. Il suffit à ce sujet de regarder

l'histoire des idées. Lire ce que certains de nos chers penseurs pourtant

admirés ont pu dire ou écrire par exemple sur les femmes fait frémir et

relativise la portée des petites intelligences individuelles.

La véritable intelligence défie le temps et s'exprime simplement. Hier chez un

ami je relisais quelques pasages de la Bagavad Gita illustrés par de

magnifiques calligraphies : quelle puissance en quelques mots! On retrouve

la même dimension chez Lao Tseuh dans le Tao Te Qing ou en lisant les

admirables poèmes de Rumi...Là nous sommes sans aucun doute en contact avec

une intelligence qui dépasse nos intellects si limités.. et qu'on ne persoit

qu'à travers l'intuition.

Alors j'en reviens au pur fonctionnalisme de l'intellect, inapte à produire du

sens... et à la nature holistique de notre inconscient qui lui n'est pas

limité à l'individu mais reste en contact avec un monde occulté dans notre

culture. Ci-joint un article très intéressant sur le shamanisme et ce que

nous apporterait une meilleure collaboration interculturelle.

Amitié,

Laurence

 commentaire