10/09/2017 2 min europalestine.com #132874

Le « roi Soleil » pas plus populaire aux Etats-Unis qu'en France !

Une tribune publiée dans le New York Times épingle les premiers mois à l'Élysée du président français, dont l'attitude est qualifiée d'"arrogante", et dont la "loi travail", "ne peut que développer les inégalités".

Pour Chris Bickerton, Emmanuel Macron - « l'enfant chéri de l'élite libérale mondiale » - a perdu son aura construite autour de son image anti-establishment à cause de son « attitude arrogante vis-à-vis du pouvoir ».

Citan sa déclaration au sujet d'« une présidence plus jupitérienne », son discours au Congrès de Versailles, ou encore ses propos au sujet de la loi travail qu'il vend comme « une révolution copernicienne », l'éditorialiste souligne que « Beaucoup de Français se sont hérissés de ces accents monarchiques ».

Quant à sa "grande réforme du Code du travail,le New York Times estime que « Toute baisse continue du chômage en France serait la bienvenue, mais l'expérience d'autres pays suggère que cela impliquerait de nouvelles formes d'inégalité. En Allemagne, la réforme du marché du travail a mené à la prolifération de mini-jobs, un travail à temps partiel peu régulé et qui a pris la place du travail à temps plein dans certains secteurs ».

Il conclut : « La politique économique d'Emmanuel Macron favorise les employeurs par rapport aux salariés et ébrèche ce qui reste de l'État providence français. »

Source : Le Point

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire