Birmanie : Israël arme les massacreurs des Rohyngas

04/09/2017 34 articles 3 min europalestine.com #132666

Les violences exercées en Birmanie (Myanmar) contre la minorité musulmane des Rohyngas se sont terriblement aggravées ces dernières semaines, faisant des centaines de morts et des dizaines de milliers de réfugiés, selon le rapport le plus récent des Nations-Unies.

(Des réfugiés Rohyngas échouent au Bangladesh)

Mais cela n'a pas dissuadé pour autant le gouvernement israélien de suspendre ses ventes d'armes à la junte militaire birmane, qui dirige les massacres avec le soutien d'une partie du clergé boudhiste et autres fanatiques religieux, rapporte lundi le quotidien Haaretz.

En septembre 2015, une délégation militaire birmane, venue faire ses « emplettes » en Israël, avait été reçue avait été reçue avec tous les honneurs par ses homologues israéliens, notamment le chef d'état-major des armées, le général Gadi Eizenkot, précise le journal, qui publie une photo de la rencontre.

(le patron de "Tsahal", Gadi Eizenkot, accueille son homologue du Myanmar)

Reçus également par le Président Reuven Rivlin, les militaires birmans avaient visité plusieurs bases de l'armée, et négocié avec les industriels d'engins de mort tels Elbit Systems et Elta Systems.

Un peu plus tôt, le patron des exportations au ministère de la Défense, Michel Ben-Baruch, s'était rendu discrètement au Myanmar où il avait signé un contrat de vente d'une demi-douzaine de « Super Dvora », des patrouilleurs rapides de fabrication israélienne, promus pour leurs qualités supposées dans « le combat anti-terroriste ».

En août 2016, la société israélienne Tar Ideal Concepts affiche sur son site des images illustrant la fourniture à l'armée du Myanmar de ses « fusils à tirer dans les coins » !

(les tueurs de Rohyngas, bons clients du Cornershot israélien)

Une association de défense des droits de l'homme a porté plainte en Israël, où la cause discutée fin septembre par la Cour Suprême du pays.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, sûr de son impunité, a déjà répondu que la justice n'avait pas à se mêler d'un tel dossier, d'ordre « diplomatique » !

« Israël s'aligne sur le reste du monde civilisé, c'est-à-dire le monde occidental, à commencer par les Etats-Unis d'Amérique, qui sont le premier exportateur mondial d'armements. De toutes façons, ce n'est pas un sujet qui doit être abordé au parlement », a commenté ce voyou.

Voyou et menteur, faut-il ajouter, car les Etats-Unis et l'Union européenne ont pour leur part fini par décréter un embargo sur les livraisons d'armes à la junte au pouvoir à Rangoon.
Source :
haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique
Justice 04/09/2017 3 min #132671

Birmanie : Erdogan et le Hezbollah dénoncent le «génocide» des Rohingyas

© Mohammad Ponir Hossain Source: Reuters

87 000 membres de la minorité musulmane birmane se sont exilés depuis le 25 août en raison des affrontements entre militaires et bras armé des Rohingyas. Des chefs d'Etat et mouvements politiques du monde entier haussent le ton.

Des milliers de membres de l'ethnie musulmane des Rohingyas fuient actuellement la Birmanie en direction du Bangladesh, en raison de combats entre l'armée et des rebelles musulmans dans le nord-ouest du pays.

War 05/09/2017 11 min #132709

Les Rohingya du Myanmar - Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l'intermédiaire des djihadistes saoudiens

L'attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures au Myanmar, l'ancienne Birmanie. Selon la presse « occidentale », les Rohingya musulmans sont injustement vilipendés, chassés et tués par des foules bouddhistes et par l'armée dans l'Etat de Rakhine près de la frontière avec le Bangladesh. Les « organisations humanistes libérales » comme Human Rights Watch joignent leurs voix à celles d'islamistes comme le président de la Turquie, Erdogan, pour déplorer le sort des Rohingya.

documentaires 06/09/2017 10 min #132738

La crise des « Rohingyas »: réalité, rumeurs et ramifications

Le monde entier, et tout particulièrement l'Oumma, est outré par ce qui est dépeint comme un génocide perpétré contre des Musulmans au Myanmar, mais la réalité des événements qui s'y déroulent est beaucoup plus complexe que n'en laissent penser les rumeurs simplistes tandis que les ramifications géopolitiques de cette crise pourraient devenir très étendues.

Par Andrew Korybko, le 5 septembre 2017

documentaires 06/09/2017 6 min #132756

Soros et les hydrocarbures: ce qui se cache vraiment derrière la crise des « Rohingyas » au Myanmar

Le conflit rohingya au Myanmar, qui avait pris un second souffle en août 2017, semble être une crise à plusieurs dimensions impliquant des acteurs géopolitiques majeurs selon des experts, attribuant le récent regain de violences dans le pays à des causes internes comme externes.

La crise des Rohingyas, qui s'est réveillée entre les Bouddhistes et les Musulmans dans l'état occidental d'Arakan du Myanmar à la fin du mois d'août, a apparemment été attisée par des acteurs externes d'envergure mondiale, a déclaré à RT Dmitry Mosyakov, directeur du Centre de l'Asie du Sud-Est, d'Australie et d'Océanie de l'Institut d'Études Orientales de l'Académie des Sciences de Russie.

Afrique 07/09/2017 18 min #132785

Myanmar: de l'essence et du feu, mais pas le Bien contre le Mal

Article de : Tony Cartalucci

Longtemps persécutés dans l'ombre, les Rohingya, communauté musulmane du Myanmar, se trouvent aujourd'hui sous le feu des projecteurs médiatiques. Situation embarrassante pour Aung San Suu Kyi et ses sponsors occidentaux qui l'avaient plébiscitée pour incarner la transition démocratique du Myanmar ? La dirigeante, lauréate du prix Nobel de la Paix en 1991, peine à condamner les violences commises par l'armée et ses partisans à l'encontre des Rohingya.

documentaires 08/09/2017 4 min #132807

Le président turc Erdogan et les photos truquées d'un soi-disant génocide en Birmanie

Le président de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, semble beaucoup se préoccuper des Rohingyas ces derniers temps. Ce fameux massacreur de Kurdes et d'opposants politiques se permet même de menacer la Birmanie d'une intervention militaire turque contre ce qu'il appelle carrément un « génocide ». Les agences de presses internationales donnent le nombre de 300 à 400 Rohingyas tués ce qui est beaucoup trop mais de là à appeler ça un « génocide » il y a un pas que n'a pas hésité à franchir celui qui a plusieurs milliers de victimes civiles kurdes à son actif.

War 08/09/2017 3 min #132809

Bbc reporter in Rakhine: 'A Muslim village was burning'

Image caption.

The BBC's Jonathan Head is on a government-organised trip in Rakhine state

About 164,000 Rohingya Muslims have poured into Bangladesh from Myanmar's Rakhine state since violence erupted two weeks ago. They say the military and Rakhine Buddhists are destroying their villages to drive them out after attacks by Rohingya militants on police posts.

The government rejects this, saying the militants and Muslim residents are burning their own villages.

rediffusions 10/09/2017 2 min #132881

[Vidéo] Les Rohingyas musulmans persécutent les bouddhistes à Maungdaw en Birmanie [2012]

Nous relayons cette vidéo de 2012 tout en soulignant que nous ne pouvons pas garantir si les images sont fiables, non manipulées. A vous lecteurs de vous forger une opinion personnelle. [ASI]

Les rohingyas sont issus en majorité de l'ethnie du Bangladesh de confession musulmane, venus progressivement peupler la côte ouest de Birmanie (province d'Arakhan) à partir des années 1980.

documentaires 10/09/2017 5 min #132893

Muslims 'Refuse to Accept' Arsa

Nombre de Rohingyas musulmans refusent de suivre les islamistes et préfèrent se réfugier chez les bouddhistes. ASI

Image Pixabay

Deserted Muslim residences in Gawdu Zara village in southern Maungdaw were torched on Thursday afternoon. While it cannot be confirmed who was behind the arson attacks, members of the media on tour in the area spotted local non-Muslim looters present at the scene.

documentaires 10/09/2017 12 min #132894

Myanmar's Enemy Within: Buddhist Violence and the Making of a Muslim 'Other'

26 juil]. [*]

By BERTIL LINTNER 4 September 2017

None of Myanmar's many crises has captured as much attention from the outside world as the Rohingya issue in northwestern Rakhine State. Conflicts between Muslim and Buddhist communities, the often brutal intervention by the country's security forces, and the subsequent flight of tens of thousands of Rohingyas to neighboring Bangladesh, have been covered extensively by the international media.

Monde 11/09/2017 7 min #132918

Des Rohingyas musulmans refusent d'adhérer à l'Armée Rohingya

Maisons incendiées (photo The Irrawaddy)

Des Rohingyas musulmans refusent d'adhérer à l'Armée Rohingya pour le Salut de l'Arakan

Par Nyein Nyein | 8 septembre 2017 | The Irrawaddy

MAUNGDAW, État de Rakhine - Les musulmans du canton de Maungdaw, dans le nord du pays de Rakhine, ont déclaré à The Irrawaddy avoir rejeté les tentatives de l'Armée Rohingya pour le Salut de l'Arakan (ARSA) pour recruter des villageois ces dernières semaines.

documentaires 14/09/2017 #133034

George Soros: Myanmar's Rohingya Persecution

Meeting with George Soros and Rohingya Representatives in Yangon - january 2015


George Soros, Financier and Chairman of the Open Society Foundations and promoters of democratization, delivered his pre-recorded speech at the Oslo Conference to End Myanmar's Persecution of Rohingya, The Norwegian Nobel Institute, 26 May 2015

George Soros: Myanmar's Rohingya Persecut

documentaires 14/09/2017 12 min #133036

Rohingyas : idéologies et approche victimaire

L'ennui avec une idéologie, quelle qu'elle soit, c'est que son approche de la réalité est rarement conforme avec les faits. Lénine disait qu'il n'y avait que deux idéologies, l'idéologie bourgeoise ou l'idéologie socialiste (1 ). En cela, comme sur d'autres points d'ailleurs, il avait tort. Il y en a une troisième : l'idéologie de l'Islam militant ou islamisme. Ainsi Jules Monnerot avait-il bien raison de dire que l'Islam serait le communisme du XXème siècle (2 ).

Monde 15/09/2017 2 min #133069

Stop au nettoyage ethnique des Rohingyas au Myanmar !

Nous relayons le communiqué d'Amesty International et la pétition lancée contre les crimes commis massivement contre les Rohingyas, qui sont persécutés en raison de leur appartenance ethnique et de leur religion.

COMMUNIQUÉ D'AMNESTY INTERNATIONAL :

" Stop au nettoyage ethnique des Rohingyas au Myanmar

Au Myanmar, les Rohingyas y sont ciblés en raison de leur appartenance ethnique et de leur religion.

documentaires 15/09/2017 11 min #133071

Un nouveau « Kosovo » se prépare-t-il au Myanmar ?

Chaque fois que les gouvernements occidentaux et les médias grand public commencent à verser des larmes de crocodile à propos d'une communauté minoritaire de « musulmans pacifiques »© persécutés par un méchant gouvernement non musulman quelque part, et demandent que la « communauté internationale » fasse quelque chose, cela devrait être pris avec une bonne grosse dose de scepticisme.

médias 16/09/2017 22 min #133081

La crise des Rohingyas et le problème de l'objectivité

Par Gearóid Ó Colmáin

Cet article aurait dû s'intituler « la crise des réfugiés dans l'État d'Arakan » ou « la crise des réfugiés birmans/bengalis. Mais les lecteurs sont plus familiers avec des titres comme « la crise des réfugiés Rohingya » ou « le génocide Rohingya ». Pour quelle raison? Le 25 août, un groupe terroriste de l'Armée du Salut Rohingya d'Arakan [ARSA, Arakan Rohingya Salvation Army, anciennement Harakah al-Rakin, NdT] appuyé par l'Arabie Saoudite a pris d'assaut trente postes de police dans l'État d'Arakan au Myanmar, tuant 12 officiers de police et deux civils.

Justice 18/09/2017 13 min #133136

Le génocide du peuple Rohingya : intérêts pétroliers, faillite démocratique et faux prophètes

Ramzy Baroud رمزي بارود

Dans une certaine mesure, Aung San Suu Kyi a joué le rôle du faux prophète. Glorifiée par l'Occident depuis de nombreuses années, elle a été présentée comme une « icône de la démocratie » parce qu'elle s'était opposée au gouvernement de son pays, la Birmanie, au moment où une coalition occidentale dirigée par les USA isolait Rangoon à cause de son alliance avec la Chine.

documentaires 18/09/2017 9 min #133142

Le dernier des moines birmans

Le monde entier s'apitoie sur les Rohingyas, unanimement proclamés «peuple le plus persécuté de la planète» dans une concurrence pourtant rude. Mais on se garde bien d'évoquer les réalités historiques et géopolitiques qui ont conduit au drame actuel.

Petit rappel historique

Il y a environ 2500 ans, l'Inde du Nord (aujourd'hui le Népal) a vu naître le prince Sâkyamuni, futur Bouddha historique. Durant plus de 1000 ans, le «bouddhisme» (désignation européenne remontant au XVIIe siècle) s'était répandu pacifiquement dans toute l'Asie, y compris centrale, comme en témoignait la présence des Bouddhas géants de Bamian, dynamités à la veille des attentats du 11 septembre 2001, par les condisciples du mollah taliban Omar.

documentaires 18/09/2017 32 min #133143

Crise des « Rohingyas »: scénarios de conflit, et propositions de réconciliation

La crise des Rohingyas va sans doute empirer avant de s'apaiser, pouvant même aller jusqu'à provoquer une intervention internationale multilatérale, mais la seule solution globale réellement acceptable et viable qui reste au Myanmar afin d'éviter ce pire scénario possible est d'impliquer les Rohingyas d'une façon ou d'une autre dans les pourparlers de paix et de fédéralisation en cours de Panglong 2.0.

Référencé par