12/07/2017 3 min fr.sputniknews.com liberté d'expression Twitter Donald Trump #131174

Trump traduit en justice pour avoir bloqué des utilisateurs sur Twitter

© AP Photo/ J. David Ake

© Sputnik. Sergey Gineev
Un député européen compare Trump à un «vin bourru» donnant «mal à la tête»

Des membres de la fondation Knight First Amendment Institute au sein de l'Université Columbia ont porté plainte contre le Président américain et de hauts responsables de la Maison-Blanche pour blocage de certains utilisateurs sur la messagerie Twitter, a signalé l'agence Bloomberg.

Les plaignants insistent sur le fait qu'en bloquant des internautes, l'administration Trump viole le Premier amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit la liberté d'expression et de la presse.

«La Maison-Blanche agit illicitement en excluant des personnes de la discussion tout simplement à cause du fait qu'elles ne sont pas d'accord avec le Président», a déclaré le directeur exécutif de la fondation, Jameel Jaffer.

© AP Photo/ J. Scott Applewhite
Le fils de Trump dévoile comment on l'a «appâté» pour rencontrer l'avocate russe

Il s'agit de sept twitternautes qui auraient été bloqués en raison de leurs positions politiques par le compte @realDonaldTrump.
L'administration américaine n'a pas encore fourni de commentaire en la matière.

Donald Trump est considéré comme l'un des utilisateurs les plus populaires de Twitter. Son compte officiel compte quelque 19 millions d'abonnés alors qu'au total 33 millions de personnes suivent les publications de ses comptes.

fr.sputniknews.com

 commentaire