Qui organise les fuites contre Donald Trump ?

10/07/2017 2 min voltairenet.org #131097

La majorité républicaine de la Commission sénatoriale de la Sécurité de la patrie et des Affaires gouvernementales dénonce les conséquences désastreuses des fuites actuelles de l'Administration.

Ce phénomène, qui était très rare sous les présidences George Bush Jr. et Barack Obama, s'est soudain développé contre la présidence Donald Trump causant des dommages irréversibles à la Sécurité nationale.

Au cours des 126 premiers jours de la présidence Trump, 125 informations classifiées ont été illégalement transmises à 18 organes de presse (principalement CNN). Soit environ une par jour, c'est-à-dire 7 fois plus que durant la période équivalente des 4 précédents mandats. La majorité de ces fuites concernait l'enquête sur de possibles ingérences russes durant la campagne électorale présidentielle.

Le président de la Commission, Ron Johnson (Rep, Wisconsin) (photo) a saisi l'Attorney General, Jeff Sessions.

L'existence de ces fuites répétées laisse penser à un complot au sein de la haute administration dont 98% des fonctionnaires ont voté Clinton contre Trump.

Documents joints

"State Secrets : How an Avalanche of Media Leaks is Harming National Security", Senate Homeland Security and Governmental Affairs Committee, July 6, 2017
(PDF - 2 Mo)

voltairenet.org

 commentaire