65,6 millions de déplacés en 2016 suite à des conflits

19/06/2017 2 min fr.sputniknews.com  conflits réfugiés #130283

© REUTERS/ Vladimir Isachenkov

Le nombre de déplacés internes et de réfugiés a atteint le nouveau record de 65,6 millions en 2016, déplore le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés cité par l'AFP.

«Le chiffre global de 65,6 millions est en légère augmentation par rapport aux 65,3 millions» de 2015, a déclaré le Haut-Commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi en présentant le rapport annuel de l'agence onusienne.

Cela représente en moyenne une personne sur 113 qui vit déracinée dans le monde.

© REUTERS/ Muhammad Hamed
Déplacés: le monde bat un triste record

L'Europe traverse la crise migratoire la plus grave depuis la Seconde guerre mondiale, provoquée en premier lieu par des conflits armés et des problèmes économiques dans certains pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord.

Selon l'AFP, la première composante des déracinés dans le monde concerne le déplacement interne de personnes au sein de leur propre pays, dont le nombre a atteint 40,3 millions à la fin 2016, comparé à 40,8 millions un an plus tôt. La Syrie, l'Irak et la Colombie représentent les principaux foyers des déplacements internes.

Le conflit en Syrie continue de générer le plus grand nombre de réfugiés (5,5 millions au total), avec près de 825.000 nouveaux enregistrements en 2016, selon le HCR.

fr.sputniknews.com

 commentaire