Trump annonce l'annulation de l'accord avec Cuba et réclame à La Havane des changements

17/06/2017 4 articles 3 min francais.rt.com  Donald Trump  Cuba  embargo Droits de l'Homme #130196

© Carlos Barria / Reuters

Rompant avec la politique de rapprochement entamée par l'administration Obama, le président américain a durci le ton envers le gouvernement cubain, appelant à des réformes économiques et politiques.

«Avec effet immédiat, j'annule l'accord totalement inéquitable signé avec Cuba par la dernière administration», a lancé Donald Trump dans le quartier de Little Havana, à Miami, le 16 juin. Il a promis «un meilleur accord pour les Cubains et pour les Etats-Unis».

Assurant que les assouplissements des relations bilatérales engagés par l'administration Obama «n'aident pas les Cubains» et «ne font qu'enrichir le régime», le président américain a réclamé des changements dans la politique du gouvernement cubain.

En particulier, il a souligné que celui-ci devait respecter les droits de l'homme mais aussi entamer des réformes politiques et économiques, avant qu'une éventuelle levée de l'embargo (assoupli par Barack Obama en 2008) ne soit évoquée. Il a assuré que les Etats-Unis dénonceraient les «crimes du régime Castro».

RT France 26/11/2016 16:11:11  4  20

Les tentatives d’assassinat de la #CIA sur #FidelCastro les plus farfelues
t.co t.co

https://francais.rt.com/international/29639-tentatives-assassinat-cia-sur-fidel-castro-plus-farfelues

Concrètement, Donald Trump a annoncé la limitation des transactions avec le Groupe d'administration d'entreprises (Gaesa), un holding d'Etat cubain contrôlé par les forces armées et particulièrement influent dans le domaine touristique. Il a par ailleurs prôné une politique plus rigoureuse concernant les restrictions sur les voyages vers l'île.

Si le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays n'est pas remis en cause, cette annonce rompt néanmoins avec le rapprochement avec Cuba entamé en 2014 par son prédécesseur Barack Obama, et ce alors que les relations avaient été rompues en 1961, quelque temps après la révolution castriste de 1959.

L'initiative de Donald Trump a été dénoncée par la Chambre de commerce des Etats-Unis, qui a estimé qu'elle limitait «les possibilités de changements positifs sur l'île» et risquait «de laisser la place à d'autres pays» ne partageant pas les valeurs de Washington, rapporte l'AFP.

Le gouvernement cubain n'a pas réagi dans l'immédiat.

Lire aussi : Pour le ministre des affaires étrangères cubain, la visite d'Obama était une «attaque»

francais.rt.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique

Déclaration du gouvernement révolutionnaire de Cuba

Latina 17/06/2017 9 min legrandsoir.info  Cuba  CELAC droit international  discours déclaration  blocus souveraineté Droits de l'Homme ingérence autodétermination révolution #130201

Le 16 juin 2017, Donald Trump, président des États-Unis, a prononcé dans un théâtre de Miami qui porte le nom d'un mercenaire de Playa Girón [Baie des cochons - NdR], un discours bourré d'une rhétorique hostile rappelant l'époque de la guerre déclarée contre notre pays, et dans lequel il a dévoilé la politique que son administration suivra contre Cuba et qui annule des progrès faits ces deux derniers années, après que les présidents Raúl Castro et Barack Obama eurent décidé, le 17 décembre 2014, de rétablir les relations diplomatiques et de s'engager sur la voie de la normalisation des liens entre les deux pays.

«Les Usa ne sont pas en mesure de nous donner des leçons» : Cuba riposte aux déclarations de Trump

Latina 17/06/2017 3 min francais.rt.com  Droits de l'Homme  Cuba  déclaration #130231

© Carlos Barria Source: Reuters

La Havane a fustigé la décision de Donald Trump de freiner le rapprochement avec Cuba entamé par Barack Obama, et a dénoncé le «deux poids deux mesures» de l'appel de Washington au respect des droits de l'homme sur l'île.

«Les Etats-Unis ne sont pas en mesure de nous donner des leçons. Nous avons de graves préoccupations à propos du respect et des garanties des droits de l'homme dans ce pays où il y a de nombreux cas de meurtres, de brutalités et d'abus de la part de la police, notamment contre la population afro-américaine», a déclaré le 16 juin le gouvernement cubain, dans un communiqué publié par le journal du parti communiste Granma, en réaction aux déclarations de Donald Trump du même jour.

Coordination Française de Solidarité avec Cuba - communiqué

Latina 18/06/2017 3 min legrandsoir.info  ingérence violation blocus  Cuba  solidarité communiqué #130255

Coordination Française de Solidarité avec Cuba

Le Président en exercice des Etats-Unis, Donald Trump, vient d'annoncer l'annulation des quelques timides mesures d'ouverture envers Cuba initiées par l'ex-président Barack Obama.

Selon la tradition des administrations successives aux Etats-Unis depuis 58 ans, les justifications avancées ne varient pas :

  • renforcement de la sécurité nationale des Etats-Unis,