Libye : un groupe armé dit avoir libéré le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam

11/06/2017 4 articles 3 min francais.rt.com  mandat d'arrêt  Libye  Kadhafi #129940

Source: AFP

L'un des groupes armés contrôlant la ville de Zenten, où Saïf al-Islam Kadhafi était détenu, a déclaré avoir libéré celui-ci, en application d'une amnistie promulguée par le Parlement établi dans l'est du pays.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook et cité par l'AFP le 10 juin, la «Brigade Abou Bakr al-Sadiq», l'un des groupes armés contrôlant la ville libyenne de Zenten, a affirmé que le fils du défunt chef d'Etat avait été libéré le soir du 9 juin, «correspondant au 14 du mois de ramadan», en application d'une loi d'amnistie promulguée par le Parlement établi dans l'est du pays.

«Nous avons décidé de libérer Saïf al-Islam Mouammar Kadhafi. Il est désormais libre et a quitté la ville de Zenten», a fait savoir la brigade dans son communiqué.

Il est à noter que la même brigade de la ville de Zenten (dans le nord-ouest) avait fait une annonce de libération similaire en juillet 2016... avant que celle-ci ne soit démentie par les autorités de la ville.

Saïf al-Islam Kadhafi, condamné à mort il y a deux ans, jusqu'alors emprisonné

Jusqu'alors détenu par les milices contrôlant Zenten, à 170 kilomètres de Tripoli, le fils de Mouammar Kadhafi avait été condamné à mort en juillet 2015 à l'issue d'un procès dénoncé par l'ONU et des ONG de défense des droits de l'Homme.

RT France 21/02/2017 13:49:54  3  1

L'#ONU souhaite que Saïf al-Islam #Kadhafi soit traîné devant la #CPI, après son procès «irrégulier»… t.co

Selon le rapport de la Mission d'appui de l'ONU en Libye (MANUL) et du Haut Commissariat aux droits de l'homme (HCDH), le procès en Libye de Saïf al-Islam et de 36 autres dignitaires de l'Etat libyen sous Mouammar Kadhafi «n'a pas respecté les normes internationales en matière de procès équitable».

Par ailleurs, en 2011, la Cour pénale internationale (CPI) a lancé à l'encontre de Saïf al-Islam Kadhafi un mandat d'arrêt pour crimes contre l'humanité. Elle l'accuse d'avoir joué un «rôle-clé dans la mise en œuvre d'un plan» conçu par son père visant à «réprimer par tous les moyens» les forces révolutionnaires. Par conséquent, les autorités libyennes et la CPI se disputent le droit de le juger.

Depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi, le pays est déchiré, deux autorités politiques revendiquant le pouvoir : le GNA (gouvernement libyen d'union nationale) basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale, et une autorité rivale, liée au maréchal Haftar, qui contrôle une grande partie de l'Est libyen et s'appuie sur le Parlement installé à Tobrouk. La loyauté des milices dans le pays fluctue entre ces deux autorités (sans compter les groupes islamistes, dont ceux liés à Daesh).

Actuellement, la ville de Zenten est contrôlée par des groupes armés opposés au GNA.

Lire aussi : Au moins 28 morts dans de violents combats dans la capitale libyenne (PHOTOS, VIDEOS)

francais.rt.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique

Libéré, le fils de Kadhafi s'apprête à lancer un message au monde et aux Libyens

Monde 11/06/2017 2 min fr.sputniknews.com  Kadhafi  Libye  libération #129965

© AP Photo/ Ammar El-Darwish, File

Remis en liberté vendredi, le deuxième fils du leader libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, envisage de s'adresser à la nation et à la communauté internationale pour appeler à mettre fin à la guerre intestine qui ronge le pays et à créer un État de droit, a déclaré à Sputnik son proche Ahmed Moukhareb al-Kadhafi. Selon ce dernier, Saïf al-Islam n'envisage pas de se venger, mais veut devenir le leader de la trêve nationale.

Saïf al-Islam Kadhafi reste recherché par les autorités de Tripoli, malgré sa libération présumée

Monde 12/06/2017 4 min arretsurinfo.ch  mandat d'arrêt  CPI  Libye #130007

Le fils de l'ex-guide libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam, qu'un groupe armé affirme avoir libéré le 9 juin, est toujours recherché par les autorités judiciaires de Tripoli où il avait été condamné en 2015, a annoncé le parquet lybien le 12 juin.

«Ayant été condamné par contumace le 28 juillet 2015», Saïf al-Islam Kadhafi est toujours activement recherché et «doit comparaître devant la cour» po

La Cpi demande l'arrestation immédiate du fils de Kadhafi

Monde 14/06/2017 2 articles 3 min francais.rt.com  Libye  CPI  mandat d'arrêt  Kadhafi #130102

© Chris Helgren Source: Reuters

La procureure de la Cour pénale internationale a demandé mercredi 14 juin l'arrestation immédiate du fils de l'ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam, qu'un groupe armé libyen affirme avoir relâché le 9 juin dernier.

Le mandat d'arrêt délivré à son encontre en 2011 pour crimes contre l'humanité «est toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement à l'arrestation de M.