Election présidentielle en Iran : Hassan Rohani est réélu avec 57% des voix

20/05/2017 2 articles 3 min francais.rt.com  Iran  élections #129060

© Behrouz MEHRI Source: AFP

Le président iranien Hassan Rohani a été reconduit à la tête de l'Etat pour quatre ans avec un score triomphal, devançant largement le conservateur Ebrahim Raissi, selon les résultats officiels annoncés par le ministre de l'Intérieur.

Hassan Rohani a été réélu président de la République islamique d'Iran avec 57% des voix au premier tour, devant Ebrahim Raissi, qui a obtenu 38,3% des voix, a annoncé le 20 mai le ministre de l'Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli.

Lire aussi

En cas d'attaque de Riyad, l'Iran promet de raser l'Arabie saoudite... à l'exception de la Mecque

«41,2 millions d'Iraniens ont participé à l'élection [présidentielle]», soit un taux de participation de 73%, a également annoncé le haut responsable, en direct à la télévision d'Etat Irib.

Hassan Rohani augmente considérablement le nombre de ses électeurs par rapport à sa première élection en 2013 : il avait alors obtenu 18,6 millions de voix (50,7%) sur 36 millions de votants.

Pendant la campagne électorale, il avait demandé aux Iraniens de lui accorder plus de voix pour pouvoir poursuivre ses réformes sur le plan intérieur et sa politique d'ouverture vers le monde.

Avant même l'annonce des résultats définitifs, des dirigeants conservateurs avaient reconnu la victoire du président sortant, décrit comme modéré par la presse occidentale. «Les premiers décomptes montrent que M. Rohani est le vainqueur [..]. et il faut le féliciter», avait notamment écrit sur l'application Telegram Alireza Zakani, ancien député conservateur qui avait activement participé à la campagne contre la réélection de Hassan Rohani.

Un mandat marqué par la signature de l'accord nucléaire avec les grandes puissances

Réalisation la plus notable des quatre premières années de présidence d'Hassan Rohani, l'accord nucléaire signé en juillet 2015 avec les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU et l'Allemagne, est entré en vigueur en janvier 2016. En échange d'une levée partielle des sanctions internationales qui frappaient l'Iran depuis près de 10 ans, Téhéran s'est engagé à limiter son programme nucléaire à des fins strictement civiles.

La pérennité de cet accord se trouve néanmoins compromise par l'arrivée au pouvoir du président américain Donald Trump, qui a critiqué durement celui-ci et a imposé de nouvelles sanctions contre l'Iran, invoquant notamment le programme balistique de la République islamique.

Lire aussi : Washington entend faire de l'Iran la «priorité» à l'ONU

francais.rt.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique

L'Iran parie sur l'avenir avec le réformiste Rohani

documentaires 21/05/2017 6 min tlaxcala-int.org  Pepe Escobar  Iran  Eurasie route de la soie  référendum #129080

Pepe Escobar Пепе Эскобар

Le président en exercice a remporté la victoire contre le conservateur Raissi, avec un taux élevé de participation qui garantit la poursuite de l'ouverture du pays au monde

Supporters de Rohani en campagne à Téhéran le 17 mai.