Bitcoin : qu'est-ce que c'est ?...

20/05/2017 5 min lesmoutonsenrages.fr  informatique  bitcoins blockchain logiciel libre #129053

Si comme moi, vous ne comprenez rien aux bitcoins, voici une explication de bhafner donnée en 2013 sur un forum dédié, qui peut éclairer votre lanterne. Pour information, je n'ai toujours pas compris.

Bonjour à tous,
J'ai écrit cette petite description du Bitcoin pour un ami et je me suis dit qu'elle pourrait toujours servir à d'autres, donc je la partage


Si vous trouvez des erreurs, des éléments à ajouter ou de meilleures formulations, n'hésitez pas à commenter.
Cette description se veut simple tout en restant correcte. Elle devrait être compréhensible par tous, ou presque.

Bitcoin : qu'est-ce que c'est ?

Conçu en 2009 par Satoshi Nakamoto, Bitcoin est un protocole de paiement et une monnaie libre, mondiale et décentralisée, dont la création et la régulation sont assurées par l'ensemble de ses utilisateurs.

Indépendant de toute autorité centrale, Bitcoin présente le double avantage d'échapper à la censure financière et aux frais de transactions appliqués habituellement par les institutions financières. En tant que protocole libre (au sens du logiciel libre), il permet également une inter-compatibilité des logiciels et services qui l'utilisent.

Toutes les transactions bitcoins effectuées depuis le lancement du projet sont publiques. Ainsi, les bitcoins ne peuvent être contrefaits, car on peut remonter la chaîne de transactions de chaque bitcoin ou fraction de bitcoin jusqu'à son origine.

Chaque bitcoin est divisible en 100 000 000 d'unités individuelles, nommées satoshis par la communauté Bitcoin, en hommage à l'inventeur de cette monnaie.
Le plus petit montant qui puisse être transféré est donc de 0.00000001 bitcoin.

Pour obtenir des Bitcoins, tout comme les monnaies traditionnelles, trois solutions s'offrent à vous :

1° Marché des changes

Bitcoin : Je peux échanger mes €, $, etc. contre des bitcoins, de personne-à-personne ou via des places de marchés où acheteurs et vendeurs se rencontrent.

Euro : Idem

2° Travail

Bitcoin : Je peux obtenir des bitcoins en proposant des biens ou des services.

Euro : Idem

3° Via le processus de création monétaire

Bitcoin : Je peux obtenir des Bitcoins par le minage (voir ci-dessous)

Euro : Je peux créer une banque et récupérer des intérêts sur mes prêts, qui sont la base du processus de création monétaire.

Comment envoyer et recevoir des bitcoins ?

Pour envoyer des bitcoins, il suffit que je contrôle une adresse Bitcoin présentant un solde positif. En d'autres termes, il faut que j'ai déjà reçu des bitcoins et que je ne les ai pas encore dépensés, ce qui semble logique.

Les adresses bitcoins sont de simples entrées dans un livre des comptes partagé par l'ensemble des utilisateurs (la blockchain). A chaque adresse correspond une clef privée qui, comme son nom l'indique, doit être maintenue secrète et permet de signer vos transferts de bitcoins.

Chacun peut créer autant de paires de clefs (adresse et clef privée) qu'il le souhaite, sans nécessiter de connexion internet. Ces clefs sont générées directement par l'utilisateur et ne dépendent pas d'un service tiers.

Lorsque je souhaite réaliser une transaction en bitcoins, je signe cryptogaphiquement un message incluant :

- Mon adresse bitcoin
- L'adresse bitcoin du destinataire
- Le montant à transférer
- L'origine des bitcoins à transférer (référence, dans la blockchain, des transactions effectuées vers mon adresse bitcoin)

Je diffuse alors ce message aux pairs (réseau P2P) Bitcoin auxquels je suis connecté. Ces derniers relayent ensuite ma transaction jusqu'à ce qu'elle soit diffusée à l'ensemble du réseau.

Qui vérifie ce qui se passe ? D'où viennent les bitcoins ?

Les mineurs de bitcoins vérifient la validité des transactions (dont la mienne) et les regroupent dans des blocs de transactions. Ils appliquent ensuite des opérations volontairement difficiles à résoudre pour un ordinateur, imposées par le protocole Bitcoin. Le premier mineur à résoudre un bloc de transactions est récompensé par le réseau, par l'émission automatique d'un nombre défini de bitcoins. Il s'agit en fait du mécanisme par lequel les bitcoins sont mis en circulation.

Miner des bitcoins est une activité ouverte à tous, qui ne demande aucune compétence particulière en informatique. Il vous suffit de lancer un logiciel de minage et de laisser votre ordinateur travailler. Attention, votre ordinateur de bureau, même puissant, risque toutefois de vous rapporter moins de bitcoins que ce qu'il consommera en électricité. C'est pourquoi, les mineurs utilisent habituellement du matériel informatique spécialisé dans les opérations nécessaires au minage, afin d'améliorer le rapport puissance/consommation.

La difficulté des opérations imposées aux mineurs est régulièrement adaptée, toujours de manière automatique, afin qu'un nouveau bloc de transaction soit résolu environs toutes les 10 minutes.

Ainsi, le réseau Bitcoin présente un rythme d'émission monétaire inélastique peu importe la puissance de calcul totale du réseau.

La récompense pour la résolution d'un bloc était à l'origine de 50 bitcoins, mais est automatiquement divisée en deux tous les 210 000 blocs (environs 4 ans). Ainsi, Bitcoin existant depuis janvier 2009, les mineurs reçoivent aujourd'hui 25 bitcoins par bloc, en recevront 12,5 à partir de 2017, 6,75 à partir de 2021, etc.

Le nombre total de bitcoins aboutira donc, d'ici 2140 à un plafond de 21 millions de bitcoins.

Source bitcointalk.org

lesmoutonsenrages.fr

 commentaire