20/05/2017 13 min mondialisation.ca #129037

20 ans de soja transgénique dans le Cône sud de l'Amérique latine, 20 raisons de l'interdire définitivement

Par Grain

Le Service international pour l'acquisition d'applications agricoles biotechnologiques (ISAAA) vient de publier son rapport annuel, qui confirme que le Cône sud de l'Amérique latine est la région du monde où l'on cultive le plus d'OGM et où l'on recense la plus grande superficie de terres consacrées à un seul type de monoculture (plus de 54 millions d'hectares de soja transgénique au Brésil, en Argentine, au Paraguay, en Uruguay et dans le sud de la Bolivie).

En revanche, ce que l'ISAAA ne précise pas, en tant qu'agent de propagande des grandes entreprises de biotechnologies, ce sont les impacts que ce modèle d'agriculture industrielle, mis en place il y a 21 ans et qui en est aujourd'hui à sa vingtième récolte, a entraînés dans toute la région et dans le monde.

Dès avant l'implantation de ce modèle, GRAIN, aux côtés de centaines d'autres organisations, en a dénoncé les conséquences socio-environnementales.

Alors que le Cône sud en est à sa vingtième récolte de soja transgénique résistant au glyphosate (environ 175 millions de tonnes), voici les 20 raisons pour lesquelles nous voulons l'éradiquer définitivement.

Téléchargez le poster 800 Ko et partagez-le.

https://www.grain.org/media/BAhbB1sHOgZmSSIvMjAxNy8wNS8xOS8xMF8zNV81NF8xODNfUG9zdGVyX0ZSX1NveWEuanBnBjoGRVRbCDoGcDoKdGh1bWJJIgkzMDB4BjsGVA

1- Sa culture en Argentine est totalement illégitime, puisqu'elle a été autorisée par la CONABIA (la Commission nationale consultative en biotechnologie agropastorale), elle-même formée d'entreprises des biotechnologies. Par ailleurs, son expansion dans tout le Cône sud est intervenue de manière délibérément illégale, sans aucun débat démocratique sur son autorisation et sa culture. Au Brésil et au Paraguay, le soja transgénique a été imposé suite à l'expansion de cultures illégales à grande échelle.

2- Son imposition a créé un désert vert de plus 54 millions d'hectares baptisé « République unie du soja » par ces mêmes multinationales.

3- Avec l'introduction du soja transgénique, l'utilisation de glyphosate (récemment reclassé comme cancérigène probable par l'Organisation mondiale de la santé) dans la région a atteint plus de 550 millions de litres par an, avec des conséquences sanitaires dramatiques pour tous les territoires.

4- Des millions de paysans ont été déplacés dans toute la région et l'impossibilité de cohabiter avec les cultures de soja transgénique a contraint des milliers de petits producteurs à abandonner leur production d'aliments locaux.

5- Des centaines de paysans ont été criminalisés, persécutés et assassinés dans leur lutte pour la terre en tentant de résister à l'expansion du modèle du soja.

6- L'avancée de la frontière agricole a engendré la destruction de millions d'hectares de forêts indigènes dans tout le Cône sud.

https://www.grain.org/media/BAhbB1sHOgZmSSIqMjAxNy8wNS8xOC8xM18xNV81Nl82MDBfZ2xpZm9zYXRvLmpwZwY6BkVUWwg6BnA6CnRodW1iSSIJMjAweAY7BlQ

7- Dans tous les pays, Monsanto a fait - et fait toujours - modifier les lois sur les semences pour tenter de contrôler et monopoliser les semences. En Argentine, depuis près de 15 ans, cette multinationale exerce un important lobbying politique pour obtenir la modification de la loi en vigueur et pouvoir exiger des royalties aux producteurs qui conservent leurs semences d'une année sur l'autre.

8- Les maladies et décès dus à l'utilisation croissante de produits agrotoxiques se sont multipliés sur tous les territoires, provoquant de vives réactions parmi les « peuples fumigés ».

9- Les gouvernements qui ont cherché à limiter l'avancée du soja et des cultures transgéniques ont été mis en échec, le Paraguay en étant un exemple emblématique.

10- Les sols sont épuisés par cette agriculture extractiviste qui entraîne leur destruction et une perte sans précédent de nutriments.

11- Les terres sont concentrées dans un nombre toujours plus restreint de mains comme, une fois de plus, au Paraguay, où 0,4 % des propriétaires détiennent 56 % des terres.

https://www.grain.org/media/BAhbB1sHOgZmSSI3MjAxNy8wNS8xOC8xM18xN18wNF83NzZfc29qYV90cmFuc2dlbmljYV90aHVtYi5qcGcGOgZFVFsIOgZwOgp0aHVtYkkiCTIwMHgGOwZU

12- L'élevage, jusque-là pratiqué en rotation avec l'agriculture, a été repoussé vers d'autres territoires aux écosystèmes beaucoup plus fragiles (Amazonie, Chaco paraguayen, zones humides, etc.), avec des conséquences particulièrement graves sur ces derniers.

13- L'alliance formée entre les grands groupes ayant promu ce modèle et les médias de masse concentrés dans certaines mains empêche tout type de débat ou de communication sur les impacts de ce modèle.

14- Les cultures résistantes aux herbicides sont un échec sur le plan agronomique, car des dizaines de mauvaises herbes résistantes au glyphosate sont apparues, conduisant à l'utilisation accrue de ce dernier et d'autres herbicides.

15- La science qui soutient le développement des cultures transgéniques est très décriée du fait de son approche mécanique et de sa simplification de la complexité des systèmes génomiques.

16- Toutes les recherches assorties d'études comparatives indiquent que les rendements des cultures de soja transgénique sont inférieurs à ceux des cultures de soja conventionnel.

17- L'innocuité alimentaire du soja transgénique n'a jamais été démontrée et, face aux doutes qui subsistent en raison d'études biaisées par les intérêts des entreprises, il est de plus en plus difficile d'admettre une pseudo-« équivalence substantielle ».

https://www.grain.org/media/BAhbB1sHOgZmSSItMjAxNy8wNS8xOC8xM18xOV8yMF8yOTRfc295X3BhcmFndWF5LmpwZwY6BkVUWwg6BnA6CnRodW1iSSIJMjAweAY7BlQ

18- La production massive de soja transgénique a favorisé l'essor de la production industrielle de viande, avec de graves impacts environnementaux, sanitaires, sur le climat et sur la santé partout dans le monde.

19 - Le soja transgénique a été imposé à des centaines de millions de consommateurs de par le monde, sans leur consentement, à travers son utilisation dans la production des aliments ultra-transformés.

20- L'ensemble de la chaîne de production du soja transgénique a un impact considérable sur l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre et sur l'aggravation de la crise climatique.

Notes

4- En 2007, au Paraguay, l'avancée du soja avait causé l'expulsion de 143 000 familles paysannes et, en Argentine, elle supposait déjà l'expulsion de plus de 200 000 agriculteurs et travailleurs ruraux.

5- Au Paraguay, entre 2013 et 2015, la police a expulsé 4 105 personnes qui défendaient leurs terres. Au Brésil, l'année 2016, avec 60 morts (20 % de plus que l'année précédente) a été l'année la plus violente dans les zones rurales depuis 2003, quand 71 personnes avaient été assassinées dans la lutte pour une réforme agraire et la défense de leurs territoires traditionnels.

6- Dans le Chaco paraguayen, ces 10 dernières années, le taux de déforestation a été de 650 000 hectares par an. En Argentine, en sept ans - entre 2007 et 2014 - 2 107 208 hectares ont été déboisés.

8- Les camps sanitaires organisés par la faculté de médecine de l'Université de Rosario ont permis de mettre en évidence que le taux de cancer dans le sud de la province de Santa Fe (Argentine), en 2013, était près de deux fois supérieur à la moyenne nationale (397,4 pour 100 000 habitants contre 217 pour 100 000 habitants au niveau national). Au Brésil, 34 147 cas d'intoxication par des produits agrotoxiques ont été enregistrés entre 2007 et 2014.

9- En 2012, suite à un conflit foncier ayant entraîné la mort de 17 personnes à Curuguaty, au Paraguay, et remis en cause en raison des limites qu'il imposait au secteur agro-industriel (rejet de l'autorisation du maïs transgénique, limitation de l'épandage de produits agrotoxiques), le président Lugo a été destitué par un coup d'État parlementaire expéditif et illégitime.

10- En Argentine, les monocultures de soja engendrent une dégradation intense des sols avec une perte variant de 19 à 30 tonnes de terres par hectare selon la gestion des sols, la pente du terrain et le climat. L'eau « virtuelle » exportée à travers le soja représentait également en Argentine 42,5 milliards de m 3 d'eau par an pour la saison 2004-2005.

11- En Argentine, en 2010, plus de 50 % de la production de soja était contrôlée par 3 % de l'ensemble des producteurs, qui possédaient des étendues d'une superficie supérieure à 5 000 hectares. En Uruguay, en 2010, 1 % de l'ensemble des producteurs étaient responsables de 35 % de la surface cultivée en soja.

12- Au Paraguay, l'élevage connaît un grand essor surtout dans le Chaco paraguayen, sur le territoire ancestral des peuples autochtones. On y trouve aujourd'hui plus de 10 millions de têtes de bovins sur quelque 23 millions d'hectares.

14- Lors de la campagne 2010-2011, en Argentine, environ 256 millions de litres de glyphosate ont été utilisés, soit une augmentation de plus de 1 200 % par rapport à la consommation de 1996.

16- Un examen de plus de 8 200 essais de variétés de soja réalisés dans des universités aux États-Unis a montré une diminution du rendement de 6 à 10 % du soja OGM RR par rapport au soja non-OGM. Aucune étude de ce type n'a été menée dans le Cône sud.

18- En Argentine, au moins 50 % de la viande produite provient de parcs d'engraissement (feedlots, en anglais).

20- Le rapport sur la situation environnementale de l'Argentine en 2016 indique que 44 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur agricole et de la déforestation.

Bibliographie

  • Presentaron el « Informe del estado del ambiente » y hay alerta por la deforestación, Clarín, 21/04/2017, clarin.com (en espagnol)
  • Le soja OGM : Durable ? Responsable ?, Michael Antoniou, Paulo Brack, Andrés Carrasco, John Fagan, Mohamed Habib, Paulo Kageyama, Carlo Leifert, Rubens Onofre Nodari, Walter Pengue, 2010, document de synthèse gmwatch.org
  • Dossiê Abrasco - Os impactos dos Agrotóxicos na Saúde, Abrasco, 2016, abrasco.org.br (en portugais)
  • Declaración Latinoamericana por una Ciencia Digna - Por la prohibición de los transgénicos en Latinoamérica, Andrés Carrasco, 2014, biodiversidadla.org (en espagnol)
  • Una reflexión sobre la reciente expansión del cultivo de la soja en América Latina, Segrelles Serrano, José Antonio, 25/06/2007, rua.ua.es (en espagnol)
  • En la Argentina, un tercio de la deforestación se realiza en áreas protegidas, Greenpeace, 26/01/2017, clarin.com (en espagnol)
  • La mitad de la carne argentina ya no viene del campo, Lorena Hak, 18/04/2015 eldestapeweb.com (en espagnol)
  • No a la Ley Monsanto de Semillas, Multisectorial contra la Ley Monsanto de Semillas, 2017, noalaleymonsantodesemillasblog.wordpress.com (en espagnol)
  • La tasa de cáncer en el sur de Santa Fe casi duplica a la media nacional, Jorgelina Hiba, 9/10/2016, lacapital.com.ar (en espagnol)
  • Brésil : Déjà près de deux mille assassinats politiques dans les zones rurales, CPT, 11/04/2017 viacampesina.org
  • Extractivismo y agricultura industrial o como convertir suelos fértiles en territorios mineros. GRAIN, 30/01/2013, grain.org (en espagnol)
  • La République unie du soja, version 2.0, GRAIN, 02/07/2013, grain.org
  • Producción de soya en el Cono Sur de las Américas, Actualización Sobre el Uso de Tierras y Pesticidas, Centre de biosécurité GenØk, Laboratoire de physiologie du développement et génétique des végétaux du département des sciences végétales de l'Université fédérale de Santa Catarina (UFSC), REDES-AT / Les Amis de la Terre et BASE - Investigaciones Sociales (BASE-IS), 31/07/2012, biodiversidadla.org (en espagnol)
  • Transgénicos en la Argentina: Un negocio atendido por sus dueños, Darío Aranda, 5/01/2015, agenciacta.org (en espagnol)
  • Monsanto y la Mano de Dios. La soja transgénica destruye suelos y vidas. REL-UITA, Silvia García, 17/05/2006, www6.rel-uita.org (en espagnol)
  • 15 años de soja: La prueba del delito, Dario Aranda, 24/03/2011, lavaca.org (en espagnol)

La source originale de cet article est grain.org

mondialisation.ca

 commentaire