19/05/2017 3 min francais.rt.com #129030

Ni oubli ni pardon : Julian Assange s'exprime sur Twitter après l'abandon des charges contre lui

© Peter Nicholls Source: Reuters

Après le classement sans suites par le parquet suédois d'une plainte pour viol, le fondateur de WikiLeaks a exprimé son amertume sur sa condition d'exilé. La presse attend en outre qu'il s'exprime depuis l'ambassade d'Equateur au Royaume-Uni.

«Détenu pendant sept ans sans charges pendant que mes enfants grandissaient et que mon nom était traîné dans la boue. Je ne pardonne pas et n'oublie pas», a tweeté le 19 mai le célèbre lanceur d'alerte, Julian Assange.

Plus tôt dans la journée, le procureur général de Suède avait annoncé que les poursuites pour viol qui visaient le fondateur de WikiLeaks étaient abandonnées.

Julian Assange 🔹 19/05/2017 15:04:13  22613  12500

Detained for 7 years without charge by while my children grew up and my name was slandered. I do not forgive or forget.

Alors que Julian Assange a toujours clamé son innocence, la plaignante a maintenu ses accusations, se disant «choquée» de la décision de la justice suédoise, par la voix de son avocate.

Dans la foulée, la police britannique a annoncé que le lanceur d'alerte serait arrêté s'il quittait l'ambassade d'Equateur à Londres, où il vit depuis 2012. Londres n'a toutefois pas révélé si elle avait reçu une demande d'extradition de la part de Washington.

RT France 19/05/2017 16:07:31  11  11

L'#Equateur appelle le #RoyaumeUni à fournir à #Assange une «sortie sûre» du pays t.co t.co

https://francais.rt.com/international/38593-suede-abandonne-charges-julian-assange-wikileaks

Julian Assange fait l'objet d'une enquête aux Etats-Unis depuis 2010 pour avoir publié sur le site de son organisation des milliers de documents confidentiels américains.

Il devrait s'exprimer plus tard dans la journée du 19 mai depuis l'ambassade d'Equateur au sujet de la décision de la justice suédoise.

Lire aussi : L'intervention publique de Julian Assange est attendue après l'abandon des charges par la Suède

francais.rt.com

 commentaire