Instagram assume de plagier Snapchat car « c'est comme ça que fonctionne la tech »

18/05/2017 5 min numerama.com  innovation  Facebook #128971

Kevin Weil, chef de produit d'Instagram, admet sans rougir que le réseau social imite son concurrent Snapchat. Sa justification ? La tech est une industrie comme les autres, où les innovations sont vouées à être imitées par les concurrents.

Dans la série « Instagram copie Snapchat », on ne compte plus le nombre d'épisodes. Avec 600 millions d'utilisateurs mensuels, l'application de partage de photos appartenant à Facebook imite sans le moindre scrupule son concurrent. Parmi les derniers copier-collers en date, on retrouve à présent des stickers géolocalisés sur Instagram... ou les filtres.

Une véritable course au clonage, que le propre chef de produit d'Instagram, Kevin Weil, ne dissimule pas. Il assume de manière décomplexée les choix du réseau social, dont la stratégie se reproche de celle du CEO de Snapchat, Evan Spiegel.

Vous voyez cette idée ? Imitons-là

« Je pense qu'il serait vraiment idiot de notre part de dire, « Oh, vous voyez cette bonne idée là-bas, qui répond réellement aux besoins des gens pour partager plus de moments de leur vie ? » Parce qu'une personne l'a déjà fait, nous ne pouvons même pas nous approcher de cette idée », a déclaré Kevin Weil.

Le CEO se justifie ainsi en expliquant que pour lui, l'évolution d'Instagram vers une copie de Snapchat est une sorte de conclusion inévitable ; si Instagram ne suit pas le mouvement, il sera distancé par son rival (ou devrait-on parler de modèle ?). Et Kevin Weil de rajouter, qu'après tout, c'est comme ça que les choses vont dans la tech.

CC Flickr Joe The Goat Farmer

« Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, c'est comme ça que l'industrie de la tech marche et, franchement, c'est la façon dont toutes les industries fonctionnent. Les bonnes idées commencent dans un endroit, et elles se répandent dans l'ensemble de l'industrie. Félicitations à Snapchat pour avoir été le premier à faire les stories, mais le format va être adopté sur beaucoup de plateformes différentes », poursuit-il. Autrement dit, la fin justifie les moyens pour Kevin Weil.

Soyons honnêtes avec nous-mêmes, c'est comme ça que toutes les industries fonctionnent

Il faut reconnaître que le chef de produit d'Instagram a raison sur un point : le fait est que de nombreuses applications s'inspirent des recettes qui ont fonctionné sur leurs prédécesseurs - il suffit de jeter un œil aux nombreux dérivés de Tinder pour s'en convaincre. Néanmoins, Instagram fait bien plus que de s'inspirer simplement de Snapchat ; dans le cas présent, ce n'est plus un euphémisme de parler de duplicata.

« Nous construisons clairement quelque chose qui intéresse les gens et c'est ce qui compte », conclut Kevin Weil. Qui intéresse, et, qui rapporte aussi : en intégrant les stories, Instagram a rencontré un vif succès qui lui permet à présent de viser le palier symbolique du milliard d'utilisateurs en 2017.

Retrouvez l'actualité de Snapchat

numerama.com

 commentaire