Les 69 ans de la Nakba - La lutte continue !

15/05/2017 6 articles 5 min ism-france.org  Nakba droit international droit au retour réfugiés palestiniens  Ziad Medoukh  occupation terrorisme massacre violation injustice déportation terrorisme d'état apartheid #128831

Par Ziad Medoukh

C'est dans une conjoncture très particulière, mais avec beaucoup d'espérance et de détermination, que le soixante-neuvième anniversaire de la Nakba -la catastrophe- est commémoré par tous les Palestiniens, où qu'ils résident.
15 mai 1948 - 15 mai 2017, soixante-neuf ans déjà, soixante-neuf ans depuis le début du drame des Palestiniens, soixante-neuf ans de souffrances, de malheurs et de massacres pour un peuple digne, soixante-neuf ans depuis le début de cette injustice imposée à un peuple sur sa terre, soixante-neuf ans de déportation d'un peuple pour le remplacer par un autre peuple.

Mais, soixante-neuf ans de résistance, de patience, de détermination, de courage, et de persévérance pour un peuple toujours debout, un peuple toujours attaché à sa terre, à ses racines et à sa Palestine en dépit de toutes les mesures de cette occupation illégale, une occupation aveugle, une occupation qui dure, qui dure !

Les Palestiniens commémorent les soixante-neuf ans de la catastrophe dans un contexte national et régional particulier marqué, notamment par la poursuite de l'occupation et de la colonisation dans les territoires palestiniens, par un soulèvement populaire spontané en Cisjordanie, par la grève de la faim collective et illimitée de plus de 1.700 prisonniers palestiniens depuis plus d'un mois dans les prisons israéliennes, par les agressions israéliennes permanentes dans la bande de Gaza qui subit un blocus inhumain, et l'absence de perspectives pour l'avenir.

Soixante-neuf ans et les forces de l'occupation violent les droits les plus fondamentaux d'un peuple, soixante-neuf ans de politique d'apartheid, de discrimination et du terrorisme d'un état hors la loi.

En 69 ans, Israël a appliqué toutes les mesures inhumaines illégales à l'encontre des Palestiniens, il en a emprisonné plus d'un million, il en a massacré et assassiné des milliers, il a occupé tous leurs territoires.

L'Etat d'occupation a créé le problème des réfugiés palestiniens qui vivent dans des conditions humanitaires épouvantables dans les pays voisins et à l'étranger, et qui souffrent en permanence.

Cet Etat d'apartheid est le seul Etat qui, encouragé par les grandes puissances internationales, n'a jamais appliqué aucune résolution des Nations-Unies, pas plus que les accords de paix signés.

En 69 ans, Israël a toujours été un Etat illégal, un Etat hors la loi, un Etat d'apartheid, un Etat colonial, un Etat qui considère les citoyens arabes des territoires de 1948 comme des citoyens de seconde zone, un Etat qui a construit le mur de la honte en Cisjordanie, un Etat qui impose un blocus inhumain à la population civile de Gaza, un Etat qui érige tous les jours de nouvelles colonies dans les Territoires, un Etat qui vole tous les jours les ressources naturelles appartenant aux Palestiniens.

Un Etat qui n'a toujours pas de frontières, un Etat qui refuse toutes les initiatives de paix régionales et internationales.

On peut citer maints exemples de l'histoire noire de cette occupation contre les Palestiniens : agressions quotidiennes, mesures atroces, massacres, déportations, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, la liste est longue, très longue, trop longue.

69 ans de résistance remarquable de toute une population qui poursuit son combat pour retrouver la liberté et vivre dignement sur sa terre.

Soixante-neuf ans après, les Palestiniens s'interrogent : 69 ans de violation de nos droits ne suffisent-ils pas ? Le temps n'est-il pas venu de réagir et d'imposer à cet Etat d'apartheid l'application du droit international ? Le temps n'est-il pas venu d'instaurer la justice en Palestine ? Les Palestiniens n'ont-ils pas le droit de vivre, après tant d'années de souffrances, dans un état libre et indépendant ?

69 ans après cette catastrophe, nous, Palestiniens, et quelles que soient les mesures d'apartheid et de terrorisme d'Etat pratiquées, poursuivons le combat et les sacrifices pour notre liberté. Nous sommes plus que jamais déterminés et avons un message à délivrer au monde entier, un message clair et précis.

Nous sommes toujours attachés aux principes suivants :

- Non, nous n'oublierons jamais l'histoire noire de cette occupation illégale et ses différents crimes contre notre population civile.
- Non, nous ne partirons pas d'ici, nous resterons attachés à notre terre. Nous ne partirons pas. Ici, notre terre, ici notre vie et ici notre Palestine !
- Oui, le droit au retour est sacré et tous les réfugiés palestiniens doivent pouvoir retrouver leurs villes et leurs villages d'origine.
- Oui, nous poursuivrons notre résistance sous toutes ses formes afin de vivre en liberté sur notre terre, cette terre appelée Palestine, et qui s'appellera toujours Palestine.
- Oui, nous avons le droit de créer notre Etat libre et indépendant, avec Jérusalem comme capitale.
- Oui, nous sommes prêts à vivre en paix, une paix durable, mais une paix qui passera avant tout par la justice, par l'application du droit international, par la fin de l'occupation illégale, et par la réalisation de toutes les revendications légitimes du peuple palestinien.

La lutte continue ! Pour une Palestine libre et pour une Palestine indépendante ! Nous sommes tous convaincus que notre liberté approche, et que la justice triomphera.

ism-france.org

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique

Palestine : La Nakba se poursuit, tout comme la résistance ! (Photos et video)

15/05/2017 5 min europalestine.com  Nakba escadrons de la mort  massacre crime contre l'humanité pillage impérialisme apartheid #128836

En ce 69ème anniversaire de l'expulsion, des massacres et de la dépossession massive des Palestiniens par Israel, les Palestiniens ont bravé les interdictions de manifestations sur leurs terres, pendant que les messages de soutien leur parvenaient du monde entier.

"Les plus vieux mourront, les plus jeunes oublieront", avait prophétisé Ben Gourion après le massacre de 10.000 Palestiniens et l'expulsion de plus de 700.000 d'entre eux en 1948.

Peace for Palestinians begins with recognising the Nakba

Murs 17/05/2017 6 min muslimpress.com  Nakba  peace oppression résolutions massacre #128904

May 15 2017 marks the 69th anniversary of the Nakba, when half of the Palestinian population was expelled or massacred, and half of the Palestinian cities and villages were destroyed by the Zionist militias, to make way for the establishment of the Jewish state of Israel.

The Nakba is not a distinct event in history, but the ongoing oppression of millions of Palestinians throughout historic Palestine, as well as in exile.

Discours de dr. Ramadan Shallah, secrétaire général du Mouvement du Jihad islamique en Palestine à l'occasion de la commémoration de la Nakba

17/05/2017 7 min ism-france.org  pillage colonialisme agression épuration éthnique occupation massacre résistance  Nakba Coran Islam Al-aqsa  discours #128921

Par Ramadan Shallah

15/5/2017 - « Aujourd'hui, c'est le jour de la grande commémoration, la commémoration de la douloureuse Nakba de la Palestine, en 1948. La commémoration du plus grand crime de pillage armé et d'épuration ethnique dans l'histoire de l'humanité, lorsque la terre de la Palestine fut conquise, et que son peuple authentique et ses ayants-droit furent tués, terrorisés et expulsés. »

Palestinian prisoners on the front lines: 69 years of resistance to ongoing Nakba, struggle for return and freedom

19/05/2017 9 min investigaction.net  Nakba G4S  occupation oppression apartheid persécution répression résistance  Golan #128993

Article de : Samidoun Network

On the 69th anniversary of the Palestinian Nakba, the occupation of 78 percent of Palestinian land by Zionist forces and the forced displacement and expulsion of 750,000 to one million Palestinians from their homes and lands, Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network emphasizes our solidarity with the Palestinian people's ongoing struggle for return and liberation.

La Nakba n'a pas commencé et ne s'est pas terminée en 1948 - Faits et chiffres clés sur le nettoyage ethnique de la Palestine.

Histoire 26/05/2017 14 min ism-france.org  sionisme holocauste persécution  Nakba Sykes-picot réfugiés palestiniens #129289

Par Al Jazeera

Chaque année, le 15 mai, les Palestiniens du monde entier, - soit près de 12,4 millions de personnes - marquent la Nakba de 1948, ou « catastrophe », se référant au nettoyage ethnique de la Palestine et à la destruction presque totale de la société palestinienne. L'expérience palestinienne de la dépossession et de la perte d'une patrie remonte à 69 ans cette année. Ce jour-là, l'État d'Israël a vu le jour.