L'université d'Anvers parvient à reconvertir l'air pollué en source d'énergie

14/05/2017 3 min numerama.com  technologie pollution énergie #128801

Des scientifiques belges ont créé un appareil qui transforme l'air pollué en source d'énergie. L'avancée, si elle se concrétise à une plus grande échelle, permettrait de lutter doublement contre la pollution en purifiant l'air tout en produisant de l'hydrogène.

Dans l'Hexagone, la pollution de l'air est devenue un sujet d'inquiétude maintenant que les pics de pollution se reproduisent régulièrement dans plusieurs villes françaises, comme Paris.

La future solution (potentielle) à ces problèmes pourrait bien avoir vu le jour plus au nord : des chercheurs belges spécialisés dans l'étude des systèmes microbiens et moléculaires à la Katholieke Universiteit de Louvain, aidés par des collègues de l'université d'Anvers, sont parvenus à créer un appareil qui transforme l'air pollué en source d'énergie.

C'est ce qu'explique le professeur Sammy Verbruggen : « Nous utilisons un petit appareil avec deux espaces séparés par une membrane. Ces catalyseurs peuvent produire de l'hydrogène et lutter contre la pollution de l'air. Par le passé, ces cellules étaient surtout utilisées pour extraire de l'hydrogène de l'eau. Nous avons découvert que c'est aussi possible, et encore plus efficace, avec de l'air pollué. »

Flanders Today 09/05/2017 13:23:06  7  7

A new air filter developed by the University of Antwerp and KU Leuven clears up pollution and generates power… t.co

Vers une utilisation au niveau industriel ?

Le dispositif est d'autant plus pratique qu'il fonctionne simplement en étant exposé à la lumière. « L'air est purifié d'un côté, tandis que l'autre produit de l'hydrogène grâce à une partie de [l'air] dégradé. poursuit le professeur. Cet hydrogène peut être stocké et utilisé ultérieurement comme combustible, comme c'est déjà le cas avec certains bus à hydrogène. »

L'idée est d'utiliser les rayons de soleil à la manière des panneaux photovoltaïques, à une différence près : l'électricité n'est pas générée directement puisque l'air est purifié tandis que l'énergie générée est stockée sous forme d'hydrogène.

La technologie n'en est qu'à ses débuts, comme le souligne le professeur Verbruggen : « Nous travaillons actuellement sur une échelle de quelques centimètres carré. À l'avenir, nous souhaitons élargir notre technologie pour la rendre utilisable au niveau industriel. Nous tentons aussi d'améliorer nos matériaux afin de pouvoir utiliser la lumière du soleil plus efficacement pour provoquer ces réactions. »

numerama.com

 commentaire