Un robot téléguidé réussit une série d'opérations compliquées

13/05/2017 5 min numerama.com  robotique #128754

Un robot téléguidé vient de réussir une série de plusieurs opérations intraoculaires, prouvant son efficacité. Développé par l'Université d'Oxford au Royaume-Uni, cet outil d'une grande précision permet de limiter les risques d'hémorragie.

Il y a quelques mois, une équipe de chirurgiens britanniques réussissait un exploit : une opération réalisée sur un œil à l'aide d'un robot ultra-précis. Ce système d'une méticulosité extrême, développé à l'Université d'Oxford au Royaume-Uni, vient de passer une série de plusieurs essais cliniques : il est à présent capable d'effectuer des opérations d'une grande complexité, avec plus de précision que les chirurgiens.

L'opération en question consiste en effet à éliminer une légère croissance de la membrane située sur la rétine, comme le note NBC News. En effet, cette croissance peut déformer la vision, et entraîner la cécité de l'œil concerné si elle n'est pas opérée.

À l'heure actuelle, les chirurgiens réalisent l'opération sans aide robotisée. Or, la nature délicate de la rétine et l'étroitesse de la zone à opérer sont des éléments complexes à gérer, même pour les médecins les plus expérimentés. En effet, le risque de couper une trop grande quantité de membrane, entraînant potentiellement des hémorragies et cicatrices, est fort. Un léger tremblotement des mains du chirurgien peut compromettre le bon déroulé de l'opération.

Oxford University

Même le meilleur chirurgien risque de trembler

Les tests réalisés avec succès par le robot ont été réalisés en hôpital ; plusieurs chirurgiens ont pratiqué une chirurgie d'élimination de la membrane chez douze patients. Six d'entre eux ont été opérés de manière traditionnelle, tandis que les six autres patients ont été opérés à l'aide du robot. Les résultats sont bluffants : en effet, ces derniers patients ont connu un nombre bien moins important d'hémorragies sur leur rétine.

Pour le Docteur Robert E. MacLaren, professeur d'ophtalmologie à l'Université d'Oxford, qui a effectué certaines des interventions chirurgicales, cette technique offre une « vision de la chirurgie oculaire pour l'avenir ». Le chirurgien a présenté lundi 8 mai 2017 les résultats des tests, lors de la réunion de l'Association for Research in Vision and Ophtalmology (ARVO) organisée à Baltimore.

« Ce sont les prémisses d'une nouvelle technologie puissante, a complété l'ophtalmologue néerlandais Marc de Smet, qui a participé à la conception du robot. Nous avons démontré que cette opération délicate était sûre. Le système peut fournir une précision élevée de 10 microns dans les trois principales directions, soit environ 10 fois plus. » Les trois principales directions étant : haut/bas, gauche/droite ainsi que vers la tête ou vers les pieds.

La croissance anormale de la membrane ainsi opérée porte le nom de membrane épirétienienne. Cette cause fréquente de déficience visuelle peut se former à la suite d'un traumatisme oculaire, ou tout simplement au cours du vieillissement. La membrane, qui forme une sorte de cicatrice, risque d'obscurcir la vision ou de déformer la rétine.

Un trou de 1 millimètre

Les chirurgiens De Smet et MacLaren avaient respectivement mené des tests préalables à l'aide de technologies approchantes avant de travailler ensemble. Le fruit de leurs travaux a abouti à la création de ce robot, agissant comme une main mécanique, dont la précision des mouvements se mesure au micron près. Il est capable d'opérer l'œil en faisant un trou d'un millimètre de diamètre, et en ressortant ensuite par ce même trou lorsque l'opération l'exige. Quant au chirurgien, il peut suivre la manœuvre et la contrôler à l'aide d'une manette et d'un écran tactile.

« La technologie robotique est très excitante, et la capacité à opérer sous la rétine en toute sécurité va représenter un énorme progrès dans le développement de traitements génétiques et de cellules souches pour les maladies qui touchent la rétine », s'est enthousiasmé le Docteur MacLaren auprès de Live Science.

Cette avancée chirurgicale et technologique notable ne doit pas nous faire oublier que le meilleur remède reste la prévention. Ainsi, pensez par exemple à reposer vos yeux après avoir lu cet article, surtout si vous venez de fixer votre écran pendant plus de vingt minutes.

numerama.com

 commentaire