Macron se félicite de son échange téléphonique avec Obama, ce dernier dément tout soutien officiel

21/04/2017 6 min francais.rt.com  Macron  Twitter  mensonge 127838

© Denis Charlet Source: AFP

Barack Obama s'est entretenu au téléphone avec Emmanuel Macron. Si cet échange est médiatisé par la communication du leader d'En Marche !, le porte-parole de l'ancien président américain assure qu'il ne s'agit pas d'un adoubement du candidat.

À trois jours du premier tour de la présidentielle française, le candidat d'En Marche !, Emmanuel Macron, a parlé au téléphone avec l'ancien locataire de la Maison Blanche, Barack Obama.

L'entretien téléphonique a été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux par les équipes de communication d'Emmanuel Macron.

Let's keep defending our progressive values. Thank you for this discussion @BarackObama. pic.twitter.com/8rhNdHkLo8

Emmanuel Macron [(@EmmanuelMacron)] 20 avril 2017

youtube

Si l'on entend distinctement l'ancien président américain appeler le candidat d'En Marche ! par son prénom et lui souhaiter «Bonne chance», Kevin Lewis, le porte-parole de Barack Obama, a toutefois assuré dans une déclaration que ce dernier ne cherchait pas à apporter son soutien au candidat.

Inbox: Statement on President Obama's Call with Emmanuel Macron pic.twitter.com/ZfOWRmvnw0

Zeke Miller [(@ZekeJMiller)] 20 avril 2017

Selon un communiqué publié par En Marche !, l'ancien chef d'Etat américain «souhaitait échanger» avec Emmanuel Macron «sur la campagne présidentielle française». «A cette occasion, Barack Obama a rappelé son attachement profond à la France, et l'importance qu'il accorde à la relation entre les deux pays», a précisé la déclaration.

La médiatisation sur les réseaux sociaux de l'échange téléphonique entre Barack Obama et Emmanuel Macron survient alors que des célébrités d'Hollywood ont publiquement appelé à voter en faveur de Jean-Luc Mélenchon et contre Marine Le Pen. D'aucuns pourraient s'étonner de ces prises de position alors que l'ambiance, en France, est aux accusations d'ingérence étrangère dans les processus électoraux.

En février, par exemple, le secrétaire général d'En Marche !, Richard Ferrand, avait justement accusé les médias publics russes RT et Sputnik de «créer et diffuser de fausses informations dans le but de s'ingérer dans la vie démocratique française».

Les partisans et les détracteurs d'Emmanuel Macron réagissent sur les réseaux sociaux

Sur Twitter, des internautes semblant favorables au candidat d'En Marche ! ont relayé avec enthousiasme l'annonce de l'entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et Barack Obama.

Incroyable: Obama a téléphoné à Macron pour le conseiller et l'encourager Raison de plus pour voter contre Macron t.co

pierre jovanovic [(@pierrejovanovic)] 20 avril 2017

A deux jours du premier tour du scrutin présidentiel, un internaute n'a pas hésité à comparer cet entretien téléphonique avec l'appel de Pamela Anderson à voter en faveur de Jean-Luc Mélenchon.

#PamelaAnderson soutient #Melenchon pendant ce temps là #Macron discute cet après midi avec #Obama ! #JeVoteMacron ✌✌✌✌

Christophe L [(@Apostiller1)] 20 avril 2017

Un autre utilisateur de Twitter a ironisé sur les affaires judiciaires de Marine Le Pen et François Fillon, principaux adversaires d'Emmanuel Macron dans la dernière ligne droite de l'élection présidentielle.

#Marine a reçu un coup de fil du juge#Fillon a reçu un coup de fil du juge#Macron a reçu un coup de fil d'Obamat.co

La_vague_EM 🌊🚀 [(@la_vague_em)] 21 avril 2017

«Et que dire de l'appel d'Obama avec Macron ? Ce n'est pas de l'ingérence étrangère ?», s'est étonné un internaute anglophone.

@NBCNews How about Obama's call with Macron yesterday? Isn't that foreign interference?

Steven F [(@SFlipp)] 21 avril 2017

Un autre utilisateur de Twitter a comparé avec humour l'échange téléphonique entre l'ancien président américain et Emmanuel Macron avec les précédentes prises de position de Barack Obama contre le Brexit et en faveur de la candidate démocrate malheureuse, Hillary Clinton. Cet internaute a prédit en conséquence une victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle française.

@TIME Obama goes to warn uk -->Brexit
Obama endorses Hillary -->Trump victory
Obama endorses Macron --> LePen

Nachoz01 [(@nachoz01)] 21 avril 2017

Gerbert Rambaud, responsable de Debout la France dans le Rhône et soutien de Nicolas Dupont-Aignan, a pour sa part estimé que l'échange téléphonique entre Barack Obama et le candidat d'En Marche ! démontrait que ce dernier était «le candidat des américains démocrates, ceux qui ont foutu le bazar en Syrie et Libye».

Obama en téléphonant à Macron démontre qu'il est bien le candidat des américains démocrates, ceux qui ont foutu le bazar en Syrie et Libye

gerbert rambaud [(@GerbertRambaud)] 21 avril 2017

Lire aussi : «Trahison», «collaboration»... Le ralliement de Villepin à Macron suscite l'ire de la droite

francais.rt.com

 commentaire