20/04/2017 3 min francais.rt.com #127789

Des produits chimiques pouvant servir à confectionner des explosifs dérobés près de Paris

© Erik de Castro Source: Reuters

Plus d'une vingtaine de litres de produits chimiques pouvant servir à fabriquer des explosifs ont été volés à l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort (Enva), située à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), près de Paris.

L'école vétérinaire de Maisons-Alfort a été victime d'un vol d'une vingtaine de litres de produits chimiques dangereux rentrant dans la composition d'explosifs, a-t-on appris le 20 avril.

Parmi les principaux ingrédients dérobés : du trichloréthylène, de l'acétone et du fluorure de zinc. «Vu les produits, c'est évident que ça peut servir à fabriquer des engins explosifs», a expliqué une source policière à l'AFP, confirmant une information du journal Le Parisien.

Plusieurs de ces ingrédients rentrent effectivement dans la composition du TATP, explosif prisé par les terroristes de Daesh.

#Europol prévoit que #Daesh frappe l'#Europe avec des voitures piégées et des armes chimiques t.co pic.twitter.com/Zght0vRKZw

RT France [(@RTenfrancais)] December 2, 2016

Le vol a eu lieu il y a une semaine environ, mais l'établissement n'a prévenu la police que le 19 avril, a ajouté la source policière. Ce n'est pas la première fois que l'Enva est victime d'un vol, selon elle : des produits stupéfiants y ont déjà été dérobés par le passé, notamment de la kétamine.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Maisons-Alfort.

Cet incident survient dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu en France : sous l'état d'urgence et à quelques jours de la présidentielle, un projet d'attentat qui ciblait des prétendants à l'Elysée a été déjoué il y a quelques jours. Trois kilos d'explosifs de type TATP ont en effet été découverts le 18 avril au domicile de deux suspects par les forces anti-terroristes.

Lire aussi : Attentat déjoué avant la présidentielle : ce que l'on sait des suspects et de l'enquête

francais.rt.com

 commentaire