Les 101 comptes bancaires cachés de Macron ?

18/04/2017 4 min wikistrike.com  présidentielle  Macron 127680

Et voici la cartographie animée de l'opération d'influence utilisant @mediapart sur Cahuzac Macron (HD ici:t.co) pic.twitter.com/3Ibtva34GZ

Nicolas Vanderbiest [(@Nico_VanderB)] 15 avril 2017

Exercice de transparence avec vous sur ma déclaration de patrimoine. #BourdinDirect pic.twitter.com/JmMBWilTtS

Emmanuel Macron [(@EmmanuelMacron)] 17 avril 2017

La campagne présidentielle entre dans sa dernière ligne droite et tous les coups sont désormais permis...

Quelques jours après une première offensive incisive de Marine Le Pen sur ses liens présumés avec l'islamisme radical, Emmanuel Macron subit désormais une campagne de déstabilisation et des vagues d'attaques anonymes sur les réseaux sociaux. Dernière cible en date: son passé de banquier et une volonté de l'assimiler à Jérôme Cahuzac, l'ex-ministre du Budget de François Hollande, déclaré coupable d'avoir caché ses comptes à l'étranger.

L'objectif est simple, comme le précise Le Huffington Post dans un article consacré : "Instiller le doute" chez ses électeurs que le candidat d'En Marche cache quelque chose.

Justifications et transparence
Si Emmanuel Macron multiplie les justificatifs à l'antenne et joue la carte de la transparence totale sur les plateaux politiques, il peut heureusement aussi compter sur l'exercice de détricotage de certains experts en la matière, comme Nicolas Vanderbiest, blogueur belge spécialisé dans la neutralisation des "fake news" et autres rumeurs nuisibles du Web.

"Fausses infos"
Le "démineur" de Reputatiolab a en effet détecté un pic d'activité "liant Emmanuel Macron à Jérôme Cahuzac" et  a pu décrédibiliser méthodiquement l'accusation. L'article à l'origine de ce "scandale" monté de toutes pièces a en réalité été publié sur Le Club Mediapart, un blog de Mediapart ouvert à tous et sur lequel le célèbre quotidien d'investigation n'a aucune emprise. Son emblématique directeur Edwy Plenel a d'ailleurs rapidement condamné l'action "d'officines partisanes" derrière la diffusion de "fausses infos" sur Le Club.

Faux comptes Twitter
Puis la machine machiavélique s'emballe et une milice de faux comptes Twitter voit le jour pour relayer l'intox "Emmanuel Cahuzac". Le surnom possède même désormais son compte "personnel".

Qui à la manoeuvre?
Si la manoeuvre a pu être décelée et démentie, le mystère quant à son/ses commanditaire(s) reste entier. Des partisans de François Fillon, de Marine Le Pen, de Mélenchon? Impossible de remonter une filière aussi obscure. Une chose est sûre: il est aujourd'hui possible de monter un régiment de mercenaires en quelques heures pour nuire à son adversaire politique et à cinq jours d'un premier tour très indécis, tous les coups sont permis...

Lu ici

---------- L'argent a disparu, mais où est-il ?

Des travaux au Touquet ?

wikistrike.com

 commentaire