La doyenne de l'humanité Emma Morano meurt à 117 ans

15/04/2017 2 min fr.sputniknews.com 127573

© Capture d'écran: Youtube

Emma Morano, dernière personne ayant vécu au XIXe siècle, s'est éteinte le 15 avril à son domicile de Verbania, dans le nord de l'Italie, à l'âge de 117 ans.

RIP Emma Morano, 117.
The world's oldest person, born in 1899. What a life. pic.twitter.com/ViIQhLK1Hn

Piers Morgan [(@piersmorgan)] 15 апреля 2017 г.

Cependant, sa vie qui embrasse trois siècles, n'a pas été facile. Emma a connu la mort de son fiancé, puis un mariage basé sur un chantage, la violence de son mari, la mort de son bébé de six mois et un travail dur.

Évoquant pour la presse italienne son mariage, Emma confie n'avoir jamais été amoureuse de son mari car elle aimait un autre garçon, mort lors de la Première Guerre mondiale et n'avait pas l'intention d'épouser quelqu'un d'autre.

« Il [son mari, ndlr] m'a dit: si tu as de la chance, tu vas m'épouser sinon je te tue. J'avais 26 ans et je me suis mariée avec lui », s'est souvenue Emma pour le journal La Stampa le jour de son 112e anniversaire.

Lorsqu'elle a divorcé de son mari en 1938, après la mort de son fils, elle a choisi le célibat à tout jamais ne voulant plus « aucune emprise » sur elle. Sa détermination a inspiré une pièce de théâtre souvent jouée sur la scène de sa ville natale pour « rendre hommage aux femmes qui luttent contre les violences familiales ».

De même, au cours de sa vie, Emma a connu onze papes, de Léon XIII à François qui lui a récemment accordé sa bénédiction.

Une autre supercentenaire, Tanzilia Bissembeeva réside actuellement à Astrakhan, dans le sud de la Russie. Le 14 mars 2016, elle a eu 120 ans, record qui avait été officiellement enregistré.

Selon le Gerontology Research Group, on compte aujourd'hui 49 supercentenaires, personnes qui ont plus de 110 ans, dans le monde, dont 47 femmes. La France, elle, en compte quatre.

fr.sputniknews.com

 commentaire