15/04/2017 3 min fr.sputniknews.com #127570

Les capacités intellectuelles des éléphants surprennent les scientifiques

© AFP 2017 Lakruwan Wanniarachchi

Le test d'intelligence a révélé que ces animaux géants étaient en mesure d'exécuter une tâche montrant qu'ils avaient un niveau de compréhension d'eux-mêmes, ce qui est assez rare dans le monde animal. De plus, les éléphants ont des capacités intellectuelles supérieures aux humains jusqu'à l'âge de deux ans et sont capables de se reconnaître dans un miroir.

Humans think animals don't think feel love hate. talk. Communicate. Teach learn have society

we are so dumber t.co

Susan Hall [(@JustCanadianGal)] 15 апреля 2017 г.

Le test, décrit comme « trompeusement simple », implique qu'un animal ramasse un bâton et le donner à un chercheur. Mais le bâton a été attaché à un tapis sur lequel l'éléphant devait se tenir. Cela implique qu'ils devaient réaliser que leurs propres corps les empêchaient de donner le bâton au chercheur et qu'ils devaient ne plus marcher sur le tapis afin de réussir cet exercice. Les résultats étaient étonnants : les éléphants ont bougé du tapis pour donner le bâton dans environ 87 % des cas.

Josh Plotnik, chercheur invité à l'Université de Cambridge, a déclaré : « ceci est un test trompeusement simple, mais ses implications sont profondes. Les éléphants ont compris que leurs corps les empêchaient de donner le bâton, c'est pourquoi ils se sont déplacés à côté pour réussir à terminer l'exercice ».

Rachel Dale, doctorante à l'Université de médecine vétérinaire de Vienne, qui a participé à l'étude, a déclaré que les tests avaient été conçus pour montrer le niveau « de conscience du corps » des éléphants.

« L'éléphant est considéré comme l'un des animaux les plus intelligents sur Terre, mais nous avons encore besoin de plus de preuves empiriques et scientifiques pour l'étayer, a-t-elle affirmé en ajoutant que : « nous savons, par exemple, qu'ils sont capables de coopération réfléchie et d'empathie, et sont capables de se reconnaître dans un miroir. Ces capacités sont inhabituelles chez les animaux et très rare chez les non-primates ».

Ainsi, les éléphants sont comparables à d'autres groupes d'animaux ayant conscience d'eux-mêmes : les grands singes, les dauphins et les pies. Les chercheurs espèrent que cela aidera les gens à mieux comprendre les besoins des éléphants et résoudre le problème de destruction de certains milieux naturels de la planète.

fr.sputniknews.com

 commentaire