Wikileaks: Usa et Al-Qaïda ont agi de concert en Syrie

14/04/2017 2 min fr.sputniknews.com  Al-Qaïda Frères musulmans Wikileaks  Syrie 127538

© Photo. momius

Les États-Unis ont eu recours à l'assistance de l'organisation terroriste Al-Qaïda en Syrie. Du moins, cela ressort d'une lettre de Jake Sullivan, conseiller de l'ex-secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, publiée par WikiLeaks.

« Al-Qaïda est de notre côté en Syrie », lit-on dans la lettre en date du 12 février 2012.

© Photo. Capture d'écran WikiLeaks

Fragment d'une lettre de Jake Sullivan publiée par Wikileaks

Le conseiller a ainsi commenté l'information sur l'appel adressé par le chef du groupe Ayman al-Zawahiri aux musulmans du Proche-Orient à aider l'opposition syrienne dans sa lutte contre le président Bachar el-Assad.

Al-Qaïda est l'une des plus influentes organisations islamistes terroristes au Proche-Orient. Elle a revendiqué plusieurs attentats meurtriers dont les attaques contre les tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone le 11 septembre 2001 aux États-Unis.

Ce n'est pas la première fois que le nom d'Hillary Clinton est évoqué en rapport avec Al-Qaïda. En 2016, il s'est avéré que la vice-présidente de son QG de campagne Huma Abedin collaborait dans une revue islamique radicale qui avait affirmé que les États-Unis « s'étaient attirés » les attaques du 11 septembre 2001. Des médias ont annoncé que les parents de Huma Abedin seraient liés à Al-Qaïda et aux Frères musulmans. Le département d'État américain a démenti cette information.

fr.sputniknews.com

 commentaire