Des milliers de Palestiniens aux funérailles de Basil al-araj

18/03/2017 2 articles 2 min europalestine.com #126381

Malgré tous les interdits, des milliers de Palestiniens ont participé vendredi soir à l'enterrement de Basil al-Araj, dont le corps a finalement été rendu par ses assassins ce même jour.

Deux semaines après l'assassinat de ce militant de 31 ans, apprécié en tant que résistant, intellectuel et théoricien, l'occupant à restitué sa dépouille criblée de 10 balles, à un checkpoint à l'entrée de Béthléem ce vendredi après-midi.

A l'appel notamment du FPLP, les funérailles se sont déroulées dans son village de al-Walaja, au Nord est de Béthléem. Son corps a d'abord été transporté dans la partie réservée aux femmes et aux enfants, soit quelques 300 personnes présentes.

Puis les hommes ont transporté son corps pour le mettre en terre, tandis qu'une cinquantaine de soldats israéliens observaient la marche à partir de la colonie illégale de Gilo.

Basel al-Araj, Muhammad Harb, Haitham Siyaj, Muhammad al-Salamin, Seif al-Idrissi, et Ali Dar al-Sheikh, ont été détenus et torturés en avril dernier par la police de l'autorité palestinienne (AP), qui les accusaient de "détenir illégalement des armes et de préparer une attaque contre Israel".

Libérés après une grève de la faim, 3 d'entre eux ont été remis aux Israéliens, tandis que Basil al-Araj réussissait à s'échapper. Mais la chasse à l'homme lancée contre lui par l'occupant, en "coordination sécuritaire" avec l'AP, s'est terminée par son assassinat et a déclenché une vague importante de manifestations contre l'AP, en Palestine occupée.

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique
Murs 19/03/2017 3 min #126429

Salut à Basil Al-araj (vidéo) et besoin de vos compétences pour l'ouverture de notre jardin botanique et de notre musée à Bethléem

Par Mazin Qumsiyeh

18.03.2017 - Les forces israéliennes d'occupation ont fini par rendre, au bout de 10 jours, le corps de notre ami Basil Al-Araj et nous l'avons enterré hier soir ; les feux d'artifice illuminaient le ciel et des milliers de participants ont promis de continuer le travail de la libération en son honneur. Son corps a été criblé de dix balles, dont deux dans la tête et une dans le cœur ! C'est celle-ci qui l'a tué physiquement mais c'est sa blessure au cœur, par traîtrise, qui m'a fait penser au film 'Braveheart' de Mel Gibson.