Un dirigeant de la droite européenne exige de couper les subventions aux « eurosceptiques »

17/03/2017 2 min ruptures-presse.fr #126353

Manfred Weber est hors de lui. Le président du groupe du Parti populaire européen (PPE, droite) au sein de l'europarlement, s'est publiquement interrogé : « comment l'Europe peut-elle être aussi stupide pour financer ses ennemis ? ».

La camarade de parti (CDU/CSU) d'Angela Merkel a précisé avoir interpellé le Président de la Commission européenne sur ce point. Alors que les forces dites eurosceptiques se renforcent un peu partout au sein de l'Union européenne, M. Weber ne supporte plus que celles-ci reçoivent des fonds selon un critère de répartition qui prend en compte le nombre de députés, tels que ceux du UKIP britannique, du Front national français, ou du Mouvement Cinq étoiles dirigé par le comique italien Beppe Grillo.

Concrètement, M. Weber propose que seules les forces adhérant aux « valeurs européennes » puissent désormais prétendre à un financement public (ce qui permettrait au passage d'augmenter la part de gâteau de ces dernières). Une règle qui vaut déjà, peu ou prou, pour les partis européens, qui doivent souscrire un engagement en ce sens.

Il faut punir les forces « qui veulent détruire l'Europe » exige Manfred Weber

Le chef du UKIP, Paul Nuttal a réagi en rappelant qu'il n'existait en réalité pas d'« argent européen » abstrait, mais des impôts collectés sur les contribuables nationaux. Or ceux-ci, pour le plus grand malheur des europhiles, se reconnaissent de moins en moins dans la « grande aventure européenne ».

Il faut donc punir les forces « qui veulent détruire l'Europe » a martelé le Bavarois. Certes, parmi les « valeurs » de celle-ci figurent officiellement la non-discrimination et l'égalité ; mais en matière de subventions bruxelloises, il y a quand même des partis qui sont plus égaux que d'autres...

ruptures-presse.fr

 commentaire