Un statue colossale représentant probablement Ramsès Ii découverte au Caire (second article - complément)

17/03/2017 4 min wikistrike.com #126343

Photo: REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Les archéologues égyptiens et allemands ont découvert une statue haute de huit mètres en quartzite submergée dans les eaux souterraines d'un quartier pauvre du Caire. Elle représenterait le pharaon Ramsès II, qui régna en Egypte il y a plus de 3000 ans.

La découverte, saluée par le Ministère des Antiquités comme l'une des plus importantes à ce jour, a été faite près des ruines du tempe de Ramsès II dans l'ancienne cité d'Héliopolis, située à l'est de la ville moderne du Caire.

Le dirigeant le plus puissant et célèbre de l'ancienne Egypte, appelé aussi Ramsès le Grand, était le troisième de la 19ème Dynastie d'Egypte et régna de 1279 à 1213 avant l'Ere Commune.

Il a mené plusieurs expéditions militaires et étendu l'empire égyptien jusqu'à la Syrie vers l'est et à la Nubie vers le sud. Ses successeurs l'appelaient le "Grand Ancêtre".

"Nous avons découvert le buste de la statue et la partie inférieure de la tête, et maintenant nous avons enlevé la tête et avons trouvé la couronne, l'oreille droite et un fragment de l'œil droit" précise Khaled al-Anani, Ministre des Antiquités.

L'expédition conjointe egypto-allemande a aussi mise au jour la partie supérieure d'une statue en calcaire de taille humaine du Pharaon Seti II, petit-fils de Ramsès II, longue de 80cm.

Le temple du soleil à Héliopolis fut fondé par Ramsès II, ce qui renforce la probabilité que la statue est de lui. C'était l'un des plus grands temples en Egypte, il faisait presque deux fois la taille de Karnak à Louxor, mais fut détruit à l'époque gréco-romaine. De plus, de nombreux obélisques ont été déplacés vers Alexandrie ou emportés en Europe et les pierres du site furent pillées pour être utilisées dans la construction avec le développement de la ville du Caire.

Les spécialistes vont maintenant essayer d'extraire les pièces restantes des deux statues avant de les restaurer.

S'ils y parviennent et que le colosse s'avère bien représenter Ramsès II, il sera placé à l'entrée du Grand Musée égyptien qui doit ouvrir en 2018.

La découverte a été faite dans le quartier de la classe ouvrière d'el-Matariya, parmi des constructions en cours et des routes boueuses.

Photo: REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Dietrich Raue, chef de l'expédition de l'équipe allemande, a rapporté que les anciens égyptiens croyaient qu'Héliopolis était l'endroit où vivait le dieu du soleil, ce qui signifie qu'elle était hors des limites pour les résidences royales.

"Le dieu du soleil a créé le monde à Héliopolis, a El-Matariya. C'est ce que j'ai toujours dit au gens lorsqu'ils demandent s'il y a quelque chose d'important par ici. Selon la croyance pharaonique, le monde a été créé à el-Matariya" dit Raue, "Cela signifie que tout devait être construit ici. Statues, temples, obélisques, tout. Cependant, le roi n'a jamais vécu à el-Matariya, car c'était l'endroit où vivait le dieu du soleil."

Cette découverte pourrait être une aubain pour l'industrie du tourisme en Egypte, qui a souffert de nombreux revers depuis le soulèvement qui a renversé l'autocrate Hosni Moubarak en 2011, mais qui reste une source vitale de devises étrangères. Le nombre de touristes visitant l'Egypte est tombé à 9.8 millions en 2011, loin des 14.7 millions en 2010. La chute a continué: au premier trimestre 2016, il n'y avait plus que 1,2 million de touristes contre 2,2 millions un an plus tôt.

Merci à Philippe Boquis pour l'info !

Source:

En savoir plus sur decouvertes-archeologiques.blogspot.com

wikistrike.com

 commentaire