16/03/2017 2 min europalestine.com lobby AIPAC Donald Trump #126316

Le Crif américain a financé la campagne islamophobe de Trump

L'AIPAC, équivalent étatsunien du CRIF, a financé la campagne islamophobe de Trump, qui a conduit à la prise de décrets illégaux interdisant l'entrée du territoire américain aux citoyens de plusieurs pays à majorité musulmane, révèle jeudi le Haaretz.

Le quotidien israélien précise que le Centre de Politique Sécuritaire (Center for Security Policy), une organisation ouvertement islamophobe, a reçu quelque 60.000 dollars de la part d'une des filiales de l'AIPAC.

Cette dernière, appelée « Citoyens pour une Iran sans nucléaire », fait campagne depuis des années en faveur d'une attaque israélo-occidentale contre l'Iran, en dépit de l'accord intervenu en 2015 entre l'Iran et les puissances occidentales (Etats-Unis, France, etc.) sur le développement de l'industrie nucléaire civile de l'Iran.

Ce « Center for Security Policy », a directement inspiré les tirades anti-musulmanes de Trump, alors qu'il n'était encore que candidat à la présidence, en 2015, et qu'il se proposait déjà d'interdire l'entrée du pays à toute personne d'origine musulmane, voire à expulser les citoyens américains appartenant à cette religion. Le patron du Centre, Frank Gaffney, a d'ailleurs fait partie de l'équipe de transition de Donald Trump, entre son élection en novembre 2016 et sa prise de fonction présidentielle en janvier 2017.

L'initiative de l'AIPAC est plutôt inhabituelle, note le Haaretz, dans la mesure où le lobby israélien cherche généralement à se positionner comme « neutre » dans la politique intérieure américaine, en influençant et arrosant aussi bien les Républicains que les Démocrates.

En outre, elle intervient dans un contexte où des fractions substantielles de la population juive américaine sont choquées, tant par l'islamophobie de l'administration Trump que par l'extrémisme de la direction israélienne.

Un responsable de l'AIPAC, interrogé par le Haaretz, confirme la subvention, mais se défend en soulignant que les 60.000 dollars en cause sont bien peu de choses au regard du budget de 20 millions de dollars consacrés à lutter -sans succès, au final- contre l'accord irano-occidental.

Source : haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire

Référencé par