14/03/2017 3 articles 2 min ruptures-presse.fr Turquie UE #126240

Face aux attaques d'Erdogan contre les Pays-bas, l'Ue fait preuve d'une solidarité fracassante...

Confronté à un référendum à l'issue incertaine, le président turc fait feu de tout bois pour obtenir un Oui qui lui permettrait de faire passer sa réforme constitutionnelle. Le scrutin a lieu le 16 avril. Si la réponse est positive, Recep Tayyip Erdogan se verra octroyer un pouvoir quasi-absolu.

Il envoie donc ses ministres faire campagne dans différents pays européens afin de mobiliser ses ressortissants dans des Etats tiers, sans grand égard pour la souveraineté de ces derniers.

Le président turc n'a pas hésité à dénoncer les « méthodes nazies » de ces deux pays

Certaines autorités locales allemandes ont interdit les rassemblements prévus. Ce fut également le cas du gouvernement néerlandais. Le président Erdogan s'est saisi de ces refus pour se poser en victime, et n'a pas hésité à dénoncer les « méthodes nazies » de ces deux pays. A plusieurs reprises, il a affirmé que ceux-ci étaient glissaient ainsi vers des « tendances fascistes ».

Poursuivant les provocations calculées, il a accusé Angela Merkel de « soutenir les terroristes », et traité les Pays-Bas de « République bananière ».

La réaction de Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l'OTAN (dont les Pays-Bas et la Turquie sont membres), a été immédiate. Il a appelé... tous les protagonistes « faire preuve de respect mutuel, de calme, et à mesurer leur propos ».

L'Union européenne a été encore plus virulente dans sa solidarité sans faille envers les Pays-Bas face à ces attaques pour le moins peu diplomatiques : la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, et le Commissaire à l'élargissement, Johannes Hahn, ont publié un communiqué vengeur invitant à Ankara à... « se garder de déclarations excessives ».

Incontestablement, traiter la Hollande de République bananière, et accuser Berlin de revenir au nazisme, c'est en effet un peu excessif.

ruptures-presse.fr

 commentaire

articles affiliés ordre chronologique
15/03/2017 8 min mondialisation.ca sanctions rhétorique liberté d'expression droit international Turquie Pays-bas Danemark #126244

Le gouvernement néerlandais interdit aux ministres turcs de parler aux Pays-bas

Par Alex Lantier

Après que des autorités locales allemandes ont interdit à des responsables turques de s'exprimer en Allemagne la semaine dernière, le gouvernement néerlandais a provoqué un important incident diplomatique avec la Turquie ce week-end, en interdisant de manière provocatrice à deux ministres turcs de parler lors de meetings aux Pays-Bas.

web 15/03/2017 4 min francais.rt.com piratage Turquie hackers #126269

Référendum turc : de nombreux comptes Twitter, dont celui de Bercy et de Rt, piratés

© Jonathan Moadab / RT France

Plusieurs comptes Twitter d'organisations humanitaires, de médias ou d'institutions ont été piratés. On soupçonne des hackers favorables à la réforme constitutionnelle désirée par le président turc.

La crise diplomatique opposant le gouvernement turc aux autorités allemandes et néerlandaises dans le cadre de la campagne référendaire destinée à promouvoir la réforme constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du président de la République de Turquie se poursuit.