14/03/2017 3 min europalestine.com occupation crime #126230

Des soldats israéliens pris sur le fait en train de préparer l'assassinat d'un enfant (vidéo, Photo)

Un adolescent palestinien a échappé de peu à une exécution sommaire, alors qu'un soldat israélien venait de l'arrêter, et qu'un autre avait dans la main un couteau devant servir de prétexte à l'assassinat, rapporte l'agence Maan.

C'est sans doute uniquement parce qu'un militant a pu filmer la préparation du crime, et que la soldatesque s'en est rendue compte, que le jeune Mohamed Munif Youssef Qazzaz, 15 ans, n'a pas été abattu au nom d'une mensongère « légitime défense ».

La vidéo ci-dessous, filmée par Zeidan al-Sharabati, du groupe Human Rights Defenders, a pour cadre la vieille ville d'al-Khalil (Hébron), où les exécutions de jeunes Palestiniens par l'armée d'occupation ne se comptent plus.

C'est d'ailleurs à Hébron que le tristement célèbre franco-israélien Elor Azaria avait fusillé le jeune Palestinien Abdelfatah al-Sharif, gisant blessé au sol, et son crime serait resté ignoré s'il n'avait été filmé par un autre Palestinien.

Mohamed Qazzaz a été arrêté au check-point bloquant l'entrée de la rue des Martyrs dans la vieille ville d'al-Khalil sous occupation.

(photo extraite de la vidéo ; le soldat de gauche, qui n'avait pas procédé à l'arrestation du jeune, tenait depuis le début de la scène un long couteau dans sa main gauche)

Selon les Human Rights Defenders, il ne fait aucun doute que si les soldats ne l'avaient pas aperçu en train de filmer la scène, alors que l'un d'eux était en possession du couteau avant l'arrestation de l'adolescent, celui-ci aurait été tué.

Plus de 250 Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne depuis octobre 2015, notamment à Hébron et dans les localités alentour. Le nombre de ceux d'entre eux qui ont été exécutés délibérément, soit qu'ils ne présentaient pas de danger mortel pour l'armée après une attaque ou tentative d'attaque, soit qu'ils n'avaient commis aucune tentative et que des couteaux avaient été posés par l'armée à côté de leur cadavre, reste inconnu. Mais de l'avis de nombreux observateurs, il est substantiel.

Source : agence Maan News
maannews.com

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

 commentaire