14/06/2006 3 min #1238

arnaque humanitaire

Le gouvernement français a lancé le projet qui consiste à ponctionner le prix des voyages en avion de 5 euros par billets, afin de financer une centrale d'achat de médicaments à destination des pays pauvres, parmi lesquels ceux de l'Afrique du Sud.

Si la masse populaire se met à applaudir cela c'est bien grâce à l'effet magique de la poudre aux yeux.

- La somme dégagée de 2 milliards d'euros espérée est extrêmement loin de suffire ;

- Cette somme est prélevée aux citoyens, et à aucun gouvernement ni aucune entreprise

- Les pays d'Afrique du Sud ont été ces temps-ci soumis à une véritable extinction de masse et pas seulement à cause des maladies : des peuples entiers ont été déplacées, leurs habitats ancestraux brûlés avec eux encore dedans, envoyés sur les routes, séparés

- Le marché noir cumulé à la très grande pauvreté, et à l'illettrisme font que n'importe quel médicament est vendu, même périmé, jamais conservé dans les conditions recommandées (les capsules sont en vente à l'unité sur des marchés) ce qui provoque de bien plus graves maladies

- Entre autres, les crimes sexuels sont en très forte hausse et la progression du SIDA est magistrale

A la vue de cela, on peut prendre une perspective plus intéressante pour juger cette action "humanitaire" (qui vaut mieux que ne rien faire diront-ils) :

extrait de : http://tiki.societal.org/tiki-index.php?page=SaviezVous%3F

Si les transations étaient taxées à 0,1% (Taxe Attac), elles fourniraient des recettes d'environ 1,8 Milliards de dollars par jour soit 657 milliards de dollars par an . Collectée, pour l'essentiel, dans les pays industrialisés, où sont localisées les grandes places financières, et partagée entre les pays collecteurs et un fond à destination des pays pauvres, les pays collecteurs augmenteront leurs capacités d'investissements collectifs et les pays pauvres verront la faim et d'autres maux disparaître en quelques années. Cette somme, et même si la taxation réduit la spéculation, redonnerait des marges de manœuvre aux citoyens et aux États et, surtout, signifierait que le politique reprend le dessus.

(http://w4lk.net/home/index.php?read=1210#1210)

Je pense que l'Europe refuse encore de voir en face les solutions réelles qui peuvent être mises à l'oeuvre, alors que depuis longtemps déjà l'idée de ponctionner les mouvements boursiers a été lancée.

Le "coup médiatique", mais ce n'est que mon point de vue, ne sert qu'à calmer les masse-média qui commencent à s'inquiéter du rôle de la politique c'est à dire de son influence sur la vie des gens. Encore une fois, on assiste à un effet d'annonce, sous des aspects très généreux, qui est en réalité la plus économique des méthodes possibles.

Qui plus est, l'argument prodigué selon lequel les maladies n'ont pas de frontières, selon lequel par ces mêmes voyages en avion ils peuvent se propager depuis ce "réservoir" vers tous les pays du monde, s'il était réellement prit au sérieux, aurait engendré des moyens bien plus définitifs.

 commentaire