09/06/2006 6 min #1202

Qui contrôle quoi?

Qui contrôle quoi ?

Bonjour

J’ai lu tout ce que j’ai reçu du groupe de discussion.

Voici quelques réflexions en désordre.

Comment les bonnes volontés s’épuisent-elles ?

en essayant de colmater les brèches !

c’est à dire en ‘luttant’ contre les effets de son fonctionnement qui nous asservissent et qui détruisent la planète.

‘Lutte’ sans fin, car le système qui organise notre asservissement et la destruction de la planète, crée des brèches à jet continu !

‘Lutte’ sans fin, car les effets néfastes (ils le sont tous !) du fonctionnement de ce système sont innombrables !

A faire l’inventaire, jour après jour, des effets désastreux du système qui nous asservit et qui détruit la planète, nous nous épuisons en vain.

Il me paraît bien plus efficace pour supprimer ces effets désastreux, de supprimer leur cause, c’est à dire le système lui-même !

Car, en plus, le système récupère tout ; ces ‘luttes’, il les digère !

Tel groupe, tel mouvement, telle association, qui obtient une ‘victoire’, un jour, s’aperçoit quelques semaines plus tard, que par un moyen ou un autre, le système a reprit l’initiative !

Se battre pour se battre n’est ni héroïque ni efficace

Nous (les humains sur la terre) en sommes au point où, faire des économies d’énergie, par exemple, c’est assurer la pérennité du système, lui permettre de durer un peu plus longtemps !

Que chacun de nous économise, gaspille, ou en use plus ou moins bien, cela ne change absolument rien, le système continue à nous asservir et à détruire la planète, que notre conscience ou notre amour propre, en souffre, ou non, c’est la même chose !

Ne pas comprendre cela, c’est se priver définitivement de toute action efficace.

Ne pas acheter tel objet en bois exotique, par exemple, n’arrêtera aucune tronçonneuse !

Les tronçonneuses ne s’arrêteront que lorsque les sociétés capitalistes qui les commandes n’existeront plus, pas avant. Imaginer qu’elles puissent manquer de clients c’est ne pas avoir les pieds sur terre.

Je vous souhaite un bon dimanche de Pentecôte à Tous.

Que la paix et l’amour et l’espoir soient dans votre cœur et autour de vous.

Isabelle.

Isabelle, je suis athée, ‘la paix et l’amour et l’espoir’ sur cette terre nous en sommes encore très très loin ; la paix, pour prendre le premier terme de la trilogie, la paix n’est pas possible tant que le système capitaliste gouverne (regarde le pacte atlantique, il devait disparaître avec la disparition du pacte de Varsovie, non seulement il n’a pas disparu, mais au contraire, il s’est étendu au monde entier (jusque en Afganistan !))

ce n’est certainement pas ce que tu voulais dire, mais regarde l’effet que cela fait :

à vous, ceux de la banque mondiale, qui pillez les pays dits ‘en voie de développement’, je vous souhaite un bon dimanche de pentecôte, que la paix et l’amour et l’espoir soient dans votre cœur et autour de vous

à vous, ceux de l’omc, qui accaparez les richesses de la planète pour le profit de quelques uns, je vous souhaite un bon dimanche de pentecôte, que la paix et l’amour et l’espoir soient dans votre cœur et autour de vous

à vous, ceux qui organisez les guerres pour contrôler les matières premières afin d’augmenter votre pouvoir, je vous souhaite un bon dimanche de pentecôte, que la paix et l’amour et l’espoir soient dans votre cœur et autour de vous

à vous, ceux ….

En revanche agir dans et par la société civile.... J'ai l'impression que les choses avancent, en fait tout ce qui a avancé depuis 10 ans est passé par là, est issu depuis elle?!

Bonne fin de journée,

Patrice.

Patrice, tu dis :

‘J'ai l'impression que les choses avancent, en fait tout ce qui a avancé depuis 10 ans … ’,

qu’est ce que c’est qui a avancé ?

partout je ne vois que régression : les retraites, la santé (aucune prévention, emprise de plus en plus marquée des labos pharmaceutiques, dégradation des hôpitaux publics, …), l’éducation nationale et les services publics en général, généralisation des ogm ce qui va de pair avec une nourriture de moins en moins bonne qualité, l’invasion des produits chimiques (non contrôlés) toujours plus grande,

ce qui a avancé : la précarité dans tous les domaines (et ce n’est qu’un début) et la pauvreté, et d’un autre côté les bénéfices des entreprises

ce n’est pas une ‘impression’, c’est un constat (partiel, encore, car limité à notre environnement immédiat)

J’ai aussi lu, avec intérêt, ceci :

l'élève: "Mais alors je ne comprends pas cela fait 60 ans que tout le monde?> sait tout, les chefs d'état, les organisations internationales (O.N.U.),?> les professeurs universitaires, les journalistes, comment ça se fait que?> vous ayez rien fait et qu'aujourd'hui on retrouve les mêmes problèmes qui?> depuis se sont tous gravement empirés?!"??> (La réponse est quelque chose sur laquelle j'aimerais que vous consacriez 2?> ou 3 jours à méditer tellement elle est riche d'enseignements:)?> La prof: "Et bien on pensait puisque tout le monde savait que les choses?> iraient en s'arrangeant, que les chefs d'état feraient leur travail, les?> industriels le leur, et que les choses seraient réglées dans le temps!"

mon commentaire : les chefs d’état et les industriels ont fait leur travail !

les industriels ont un seul but : réaliser des profits (les gens du MEDEF ne cessent de le répéter ! cyniquement ils annoncent que le but d’une entreprise n’est pas de fournir du travail mais de faire des profits, il n’y a que celui qui ne veut pas le savoir qui ne le sait pas)

les chefs d’état sont aux services des industriels (cela se vérifie tous les jours)

résultats : les chefs d’état et les industriels ont fait leur travail ! et même ils l’ont bien fait

Je regrette Patrice, ce qui manque c’est une analyse politique de la situation

une ‘lutte’ basée sur une réaction émotionnelle ne donne satisfaction qu’à celui qui la mène !

j’ai lu également :

c'est édifiant quand on prend conscience du fonctionnement de ce système à faire du fric avec la culture...

ce système libéral (ou capitaliste) (donc Patrice, il y a des anti libéraux !) (et ce n’est pas une ‘étiquette démagogique venue d'un autre temps’ c’est l’actualité la plus actuelle)

ce système libéral fait du fric avec tout, absolument tout !

je met quiconque au défit de trouver un secteur de la vie individuelle ou collective qui échappe à cette logique libérale !

un tel système ne peut pas être amélioré, un tel système doit être aboli pour que tout ce qui vous indigne puisse disparaître.

Ce sont des réflexion en désordre …

salut

Paul

 commentaire