26/09/2007 #11225

Apparition de Ben Laden

Venu pour enforcer la pression psychologique à l'échelle sociale, c'est un cadeau de Bush à Sarko qui crédibilise leur folie commune.

Comment peut-on être embrungué à ce point qu'on ne distingue même plus le mal du bien ?

Ces gens foncent vers l'erreur la plus névralgique qui puisse être, le contre-exemple absolu de l'erreur de toute la société, comme son symbole légitime en fait, ils pulvérisent les records de cynisme et d'obscurantisme libéral.

Il faut pousser à bout le vice pour passer le cap de l'impensable, pour pouvoir se sentir à l'abri de la vindicte populaire, si un jour ils savaient.

Au-delà du choc il y a l'interloquant, qui produit un silence glacial immédiat et très paisible pour leurs oreilles.

Que celui-ci soit une poupée, que les guerres soient des manipulations à but lucratif, que les plus crétins et plus riches soient confortés dans leur inculture criminelle, que tous ces crimes aient lieu sans qu'on ne le sache, (que le 911 ait été shooté sciemment), est si puissamment mal, que tout le monde se taît.

Si l'état peut faire ça, alors l'instinct de survie des peuples opprimés génétiquement consiste à se taire immédiatement, et à espérer que le vent viendra désagréger tout ça.

 commentaire