27/05/2006 #1078

Pourquoi changer de système

Le 26 mai 06 à 16:34, hey a écrit :

La question du bien et du mal , ou de la morale, ne passe pas

ESSENTIELLMENT par les individus, mais par une construction

intellectuelle

et institutionnelle

Et même, on pourrait se dégager de ce questionnement en s'appliquant

"aveuglément" à ce qui fonctionne ou non. C'est le point de vue que

je défends, celui du pragmatisme scientifique.

Est-ce que cela est moral ou non, bien ou mal, vrai ou faux ? sont

des pièges à réthorique interminable et épuisante.

Par contre si on prend l'exemple de "l'immigration choisie", est-ce

bien ou mal, moral ou non, peu importe.

Qu'est-ce qui veut être fait, quels sont les moyens de le faire ? est

une vraie question à laquelle les discussions que mènent les politics

ne répond jamais.

Ils se battent sur des idéologies et donc ça fini mal, comme je

disais, seul le plus fort gagne et voilà la morale de l'histoire.

 commentaire